Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mickaël (Tout le monde veut prendre sa place) favorisé ? La prod' s'exprime

Mickaël (Tout le monde veut prendre sa place) favorisé ? La prod' s'exprime
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Mickaël est accusé d'être favorisé par la production de "Tout le monde veut prendre sa place". Interrogé par "Télé Loisirs", l'un des membres de la prod' a souhaité faire une petite mise au point.

Certains téléspectateurs qui suivent Tout le monde veut prendre sa place sont en colère. Ils accusent la production de favoriser Mickaël (47 ans), présent dans l'émission animée par Nagui depuis le 19 juin 2020. Interrogée par Télé Loisirs, Effeversence Prod a réagi à ces accusations.

Chaque fois qu'un candidat s'installe dans une émission, le public s'amuse à dire qu'il est favorisé afin de s'assurer qu'il restera le plus longtemps possible, pour des questions d'audimat. Actuellement, c'est le vidéaste Mickaël qui est au coeur des discussions. Dans des courriers adressés à nos confrères, des téléspectateurs pointent du doigt le fait que le candidat est souvent interrogé sur le thème du cinéma qu'il connaît bien. "Comment peut-on se passionner pour un jeu où le résultat est connu par avance. Tel est le cas de Tout le monde veut prendre sa place. (...) Actuellement, le champion Mickaël, vidéaste de métier, se voit proposer chaque jour un thème sur le cinéma. Veut-on à ce point, sans doute pour une meilleure audience, amener le champion le plus loin possible ? Pour ma part, je change de chaîne avant la dernière partie de l'émission, qui devient par ce fait, sans intérêt au niveau suspense", a notamment écrit un téléspectateur à Télé Loisirs.

La réponse de la production aux accusations

La production prépare-t-elle des questions sur le thème du cinéma ou des séries pour avantager Mickaël ? Sans surprise, la réponse est non ! Philippe Dourche, coproducteur artistique au sein d'Effervescence Prod, a tenu à réagir aux critiques : "Toutes les thématiques qui sont proposées à Mickaël lors de la finale ont été écrites en mars dernier. Notre champion a passé sa sélection le 30 avril, et il a tourné le 9 juin. Toutes ces questions ont été rédigées avant même qu'il ne passe sa sélection. Qu'il ait ces thèmes aujourd'hui est un pur hasard. Nous avions eu droit aux mêmes débats avec Matthieu, puis Christophe... Nous sommes un jeu populaire qui aborde de nombreux sujets. C'est le principe même ! Tous les jours, il y a du cinéma, de la télévision, du people... Ça fait quinze ans que ça dure. C'est notre ADN, on ne va pas l'enlever ! Des gens qui espèrent changer nos règles, il y en a toujours eu, et il y en aura encore."

Impossible pour la production de changer les thèmes au dernier moment, car le travail sur les émissions est fait "très en amont" pour faciliter le travail des équipes. "On nous reproche également de changer les thèmes pour nous accorder avec les candidats. Non, on ne peut pas changer les thèmes ! Quand on programme une émission, on vérifie toujours qu'une même thématique ou que des questions n'ont pas été proposées quinze jours avant ou quinze jours après l'enregistrement d'un numéro. Une partie de notre équipe est chargée de vérifier ce point bien précis. Tout est cadenassé et nous sommes très vigilants", a-t-il conclu.

Quoi que dise le public, Mickaël s'est une fois de plus qualifié à l'issue de sa 26e participation, ce mercredi 15 juillet 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image