Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Miss Languedoc-Roussillon harcelée, d'inquiétantes lettres dévoilées : "J'ai un fort potentiel..."

Miss Languedoc-Roussillon harcelée, d'inquiétantes lettres dévoilées : "J'ai un fort potentiel..."
Par Léandro Carvalho Rédacteur
Fan d’actualités en tout genre et du style très coloré d’Elizabeth II, il passe la plupart de son temps sur les réseaux sociaux à la recherche d’une bonne histoire à raconter.
20 photos
Depuis plusieurs mois, de nombreuses candidates aux élections Miss France ont été importunées par un homme. Amoureux, ce dernier a envoyé de nombreuses lettres à Marion Ratié, récemment élue Miss Languedoc-Roussillon. Ce qui a encouragé le comité à porter plainte.

Après chaque élection Miss France, il n'est pas rare que le charme et la beauté des miss en séduise plus d'un. Toutefois, lorsque les avances des prétendants deviennent trop récurrentes - voire préoccupantes -, cela peut vraiment inquiéter le comité Miss France. Dans un récent article du Midi Libre, samedi 14 août 2021, on a pu découvrir que Marion Ratié (20 ans) - élue Miss Languedoc-Roussillon - est devenue la proie d'un quadragénaire aux intentions douteuses.

Le 8 août dernier, Marion Ratié - qui reçoit des lettres de cet homme depuis plusieurs mois - a partagé le contenu d'une lettre : "Marion, je suis venu te voir à Beaucaire le 1er août pour ton élection de miss Languedoc-Roussillon. Je n'ai pas eu la possibilité de te parler. Je te contacte, car je suis célibataire, ingénieur et beau garçon, et je cherche une copine, et pourquoi pas la femme de ma vie..."

Une lettre qui devient de plus en plus inquiétante pour le comité au fur et à mesure de la lecture : "Je suis propriétaire d'un appartement de 70 m2 à La Gardiole d'une valeur de 300 000 €. Et je viens d'acheter un T5 d'une valeur de 700 000 €. La construction a commencé, il me sera livré dans le premier trimestre 2022. Je te joins la photocopie de l'appartement où je voudrais qu'on habite ensemble tous les deux [...] Si tu viens habiter avec moi dans cet appartement, je t'achèterai une BMW série 1 d'une valeur de 66 130 € dont je te joins aussi les photos. On choisira la couleur extérieure ensemble ! [...] Et je dois te dire aussi que j'ai un fort potentiel, je suis ambitieux, intelligent et un canon physiquement."

Problème supplémentaire : D'après les informations recueillies par Midi Libre, Marion Ratié serait la 5e ou la 6e Miss dont il est tombé sous le charme. Au total, le média dénombre près d'une quinzaine de courriers similaires. "Le problème, c'est qu'il n'en est pas à son premier coup d'essai", a indiqué Thierry Mazars, responsable du comité miss Languedoc-Roussillon au site. Et de poursuivre : "Depuis deux ou trois mois, il multiplie les courriers de ce type en les adressant à plusieurs candidates. C'est ce qui nous a alertés". Une affaire qui a longuement inquiété le comité Miss Languedoc-Roussillon qui a rapidement décidé d'agir en portant plainte pour harcèlement. Ce qui a encouragé Thierry Mazars a déposé plainte contre cet individu ? Les similitudes avec une affaire datant de juillet 2017.

À l'époque, un jeune homme avait déjà fait des siennes en se montrant "très entreprenant et pressant avec des candidates". Il avait même essayé d'entrer dans les loges sans aucune autorisation. Fort heureusement, la sécurité l'avait rapidement fait partir, mais "trois ou quatre jours après, on a appris qu'il avait tué de sang-froid et de plusieurs coups de couteau un retraité palavasien de 60 ans à la suite d'un coup de folie", a continué Thierry Mazars. Un événement que le responsable du comité compte éviter cette année puisqu'il a renforcé la sécurité de l'élection miss Cévennes afin de "rassurer certaines candidates qui ont pris peur".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image