Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mitt Romney, la gaffe : Quand les politiques dérapent, ça peut aussi être drôle

Candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, Mitt Romney s'est sérieusement mis en difficulté ce lundi 17 septembre. Plusieurs vidéos le montrent en train de traiter d'"assistés" les 47% d'électeurs qui ne payent pas l'impôt sur le revenu, lesquels voteront forcément pour son adversaire Barack Obama. On appelle ça une très, très grosse boulette ! Chez Purepeople, on les préfère drôles et inoffensives. Par chance, ces dernières années, nos politiques nous ont régalés dans ce domaine...

La boulettitude

Si les acteurs politiques sont avertis et se montrent prudents face aux caméras ou en public, cet incident prouve une nouvelle fois que personne n'est à l'abri d'une gaffe ou d'un lapsus gênant qui peut au pire leur coûter cher, au mieux les mettre dans l'embarras. Dans un registre plus léger que celui de l'anecdote Mitt Romney, Ségolène Royal a récemment déclaré sur Europe 1 ne pas s'intéresser aux ouvrages consacrés à Valérie Trierweiler, préférant lire les grands prix littéraires de la rentrée, alors que ces derniers ne sont pas encore décernés. Une nouvelle gaffe après son célèbre "bravitude", prononcé pendant la campagne présidentielle de 2007, qui reste toujours dans les mémoires.

D'autres exemples compilés par nos confrères du Point.fr : le célèbre "DM fail" d'Eric Besson sur Twitter : "Quand je rentre, je me couche. Trop épuisé. Avec toi ?" qui avait beaucoup amusé la Toile. L'histoire ne nous dit pas ce qu'a répondu son épouse Yasmine. Dans la catégorie des lapsus, on a tous en tête celui de Rachida Dati qui confond "inflation" et "fellation" , ou encore Brice Hortefeux qui confond "empreintes génitales" et "empreintes digitales". Pire, Frédéric Lefebvre a déclaré que son livre préféré était "Zadig et Voltaire".

Ministres décalés

Invitée sur Europe 1 en février dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre des Transports, notamment, deNicolas Sarkozy, s'était aussi rendue coupable d'une bourde en évaluant le ticket de métro à 4 euros au lieu de 1,70. On peut en effet appeller ça une bourde ! Autre mémorable méprise, celle de qui confond le constructeur automobile Renault avec le chanteur Renaud, lors de la Matinale de Canal+ en avril 2011. Les hommes politiques se montrent également parfois volontaires pour nous gratifier d'images décalées, comme lorsque Frédéric Mitterrand alors ministre de la Culture, avait participé à l'émission culinaire de M6, Un dîner presque parfait. Et on ne compte même plus les vidéos de Barack Obama en train de danser.

Ministres du gouvernement Jean-Marc Ayrault, nous sommes tout ouïe...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel