Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Moha la squale : Libéré, il sabre le champagne avec son avocate

Moha la squale : Libéré, il sabre le champagne avec son avocate
Info - Le rappeur Moha La Squale interpellé par la police à Paris - Moha La Squale, de son vrai nom Mohamed Bellahmed - Les célébrités en concert pendant le festival 'Les Vieilles Charrues' à Carhaix-Plouguer en Bretagne, le 20 juillet 2019.
9 photos
Lancer le diaporama
Info - Le rappeur Moha La Squale interpellé par la police à Paris - Moha La Squale, de son vrai nom Mohamed Bellahmed - Les célébrités en concert pendant le festival 'Les Vieilles Charrues' à Carhaix-Plouguer en Bretagne, le 20 juillet 2019.
Moha la squale est libre. L'artiste de 25 ans arrêté le 19 juin 2020 à Paris pour refus d'obtempérer aggravé, outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion est sorti de garde à vue le 20 juin au matin. Le rappeur a pris la pose avec son avocate sur Instagram. Il sera jugé le 9 juillet prochain.

Sa violente arrestation avait choqué de nombreux fans. Torse nu, plaqué à plat ventre sur le trottoir par trois policiers à Paris, Moha la squale avait été interpellé le 19 juin 2020 pour refus d'obtempérer aggravé, outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion. Samedi 20 juin 2020, le rappeur de 25 ans a donné de ses nouvelles via son compte Instagram.

En légende de deux photos dans lesquels on l'aperçoit avec son avocate Me Elise Arfi, Moha la squale a écrit : "Merci maitre et les filles". Souriant, l'interprète du titre Luna est apparu en plein rendez-vous avec son avocate sur la première photographie puis visiblement dans le cadre de sa garde à vue sur la seconde. Heureux d'être à nouveau libre, l'artiste a sabré le champagne avec son avocate sur une terrasse au soleil. "Cette affaire à vocation à se régler de manière sereine et apaisée devant le tribunal", a indiqué son avocate à l'AFP.

Selon l'AFP, le jeune homme avait été interpellé vendredi à la suite d'un contrôle routier de routine. Les policiers s'étaient alors aperçus qu'il faisait l'objet d'un mandat de recherche pour refus d'obtempérer aggravé, selon une source policière. Il a été présenté à un juge qui lui a remis une convocation devant le tribunal correctionnel le 9 juillet 2020. Sa garde à vue a été levée samedi en fin de matinée. Moha La Squale a été remis en liberté sous contrôle judiciaire par un juge des libertés et de la détention (JLD).

Le 9 juillet, selon la source judiciaire, il sera jugé pour les trois infractions déjà évoquées mais aussi pour "conduite qui compromet la sécurité des usagers de la route ou trouble la tranquillité publique", une infraction créée en 2018 pour lutter contre les "rodéos". Moha La Squale faisait en effet l'objet d'un mandat de recherche car il lui est reproché d'avoir réalisé un rodéo à moto le 21 mai dans le XXe arrondissement de Paris au cours duquel il aurait, selon une source proche du dossier, "refusé d'obtempérer aux demandes de s'arrêter et manqué de percuter une fillette dans sa fuite".

La garde à vue d'une amie qui accompagnait Moha La Squale a aussi "été levée samedi et cette amie sera re-convoquée, l'enquête se poursuivant en ce qui la concerne", d'après le parquet de Paris. Sur les vidéos, on la voyait brièvement tenter d'empêcher l'interpellation avant de se prendre des coups de pieds par les forces de l'ordre.

Moha la squale reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de l'affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image