Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mondial 2014 : Bouleversé, Neymar évoque son rêve brisé après sa grave blessure

20 photos
Lancer le diaporama
Au bord des larmes, Neymar adresse un message aux supporters brésiliens après sa blessure, une fracture d'une vertèbre, le privant du reste de la Coupe du monde au Brésil - juillet 2014 

C'est quasiment un drame national au Brésil... Héros attendu de "sa" Coupe du monde et de tous les supporters brésiliens, Neymar ne jouera malheureusement plus lors de ce Mondial. La raison ? Elle porte un nom : Juan Zuniga, défenseur colombien qui lui a fracturé une vertèbre dans les dernières minutes de la victoire des Brésiliens (2-1) vendredi dernier pendant les quarts de finales. Résultat : hôpital et Mondial terminé pour l'attaquant du Barça qui vient d'adresser un émouvant message vidéo aux supporters brésiliens, tandis que son "agresseur" reçoit des menaces de mort...

"Mon rêve n'est pas fini"

Après les larmes de joie de la victoire contre le Chili aux tirs aux buts, place aux larmes de désespoir... Alors que Neymar (22 ans) se voyait déjà soulever la Coupe du monde dans son pays et devant des milliers de supporters, le leader et attaquant vedette de la Seleção a dû dire adieu à son rêve, un moment évidemment "très difficile" pour lui. "Je n'ai pas de mots pour décrire ce qui se passe dans ma tête et dans mon coeur", a-t-il ainsi lâché, au bord des larmes, dans un message vidéo posté sur la chaîne YouTube de la fédération brésilienne samedi.

S'il ne pourra pas jouer une éventuelle finale de Coupe du monde, Neymar se veut toutefois positif. "Mon rêve n'est pas fini", assure-t-il. "Il a été suspendu à cause d'un geste mais il est toujours vivant. (...) Je suis sûr que mes coéquipiers vont faire le maximum pour que je puisse accomplir mon rêve d'être champion", ajoute l'attaquant arrivé au FC Barcelone l'été dernier et au coeur d'un transfert polémique bien malgré lui.

Auteur d'une première partie de Coupe du monde exemplaire, Neymar a été victime d'une charge violente dans le dos de la part du défenseur Juan Zuniga à la fin du quart de finale opposant le Brésil à la Colombie à Fortaleza. Sorti sur civière en larmes, sous les yeux de sa belle Bruna Marquezine, visiblement choquée, l'attaquant a été transporté à l'hôpital où une fracture de la vertèbre a été diagnostiquée. Une blessure heureusement bien moins grave que ce beaucoup craignaient. "Je ne sens plus mes jambes", aurait-il ainsi crié sur la pelouse selon le sélectionneur Luiz Felipe Scolari cité par le quotidien espagnol Marca. A noter que cette blessure a été prédite par... Les Simpson dans un épisode de la 25e saison, diffusé en avril aux Etats-Unis, au cours duquel le joueur sort sur civière.

Le lendemain de cette blessure, Neymar a ensuite dû quitter le camp de base du Brésil à Teresopolis en hélicoptère et devant les caméras du monde entier pour aller se reposer en famille. Au repos pour 40 jours, il ne pourra donc pas joueur la demi-finale contre l'Allemagne mardi à Belo Horizonte. Ce qui diminue considérablement les chances de la Seleção dans cette Coupe du monde où la star du Barça, auteur de quatre buts, portait à lui tout seul l'attaque de sa sélection.

Zuniga, maladroit ou criminel ?

Alors que le Brésil s'agite autour du cas Neymar, un joueur est au centre de toutes les critiques : Juan Zuniga. "Criminel" pour certains - il a reçu des menaces de mort -, "maladroit" pour d'autres... le joueur de Naples tente toutefois de calmer le jeu. Dès le lendemain, il a ainsi écrit à Neymar une lettre d'excuses publiée sur le site de la fédération colombienne. "Je regrette profondément la blessure dont a été victime Neymar. J'ai de la peine à cause de cette situation qui est le résultat d'une action normale de jeu et qui ne contenait ni mauvaise intention, ni méchanceté, ni imprudence de ma part", a-t-il écrit.

Juan Zuniga s'adresse ensuite directement au joueur puis aux supporters brésiliens. "Je veux t'envoyer un salut spécial, Neymar. Je t'admire, je te respecte et je te considère comme l'un des meilleurs joueurs du monde. J'espère que tu récupéreras vite et que tu reviendras bientôt", a poursuivi le défenseur avant d'envoyer un "message spécial" aux supporters brésiliens qu'il "remercie pour leur soutien à la sélection colombienne à chaque match disputé".

Alors que beaucoup espèrent que Juan Zuniga sera sanctionné, surtout après l'affaire de la morsure de Luis Suarez, Ronaldo est quant à lui venu mettre de l'huile sur le feu. "Tout le monde l'a vu, il y avait une intention du joueur colombien de faire mal, ce n'était pas une attitude normale, je ne sais pas s'il l'avait planifié avant le match, mais son geste sur Neymar a été très agressif, très violent", a déclaré la légende de la Seleção, choquée mais sûrement déçue de voir que les chances du Brésil se sont considérablement réduites dans ce Mondial...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image