Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Morgan Freeman accusé de harcèlement : il évoque des "compliments mal placés"

Morgan Freeman accusé de harcèlement : il évoque des "compliments mal placés"
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Dans un second communiqué, la star continue de nier les accusations de harcèlement sexuel révélées il y a quelques jours. Des remarques inappropriées qu'il préfère définir comme un style d'humour maladroit.

Morgan Freeman s'est à nouveau excusé dans un second communiqué publié le 25 mai 2018 par Entertainment Tonight. Après sa première réaction, cette nouvelle prise de parole de l'acteur de 80 ans vient à nouveau répondre aux accusations de harcèlement sexuel le visant. Le 24 mai, CNN a publié un rapport dans lequel huit femmes ayant travaillé avec Morgan Freeman se plaignent d'un comportement inapproprié, évoquant attouchements et commentaires déplacés.

"Je suis dévasté à l'idée que 80 ans de ma vie puissent être minés, en un clin d'oeil, par les récits des médias publiés jeudi, a confié l'acteur oscarisé. Toutes les victimes d'agressions et de harcèlement doivent être entendues. Et nous devons les écouter. Mais il n'est pas juste d'assimiler des incidents d'agressions sexuelles horribles à des compliments mal placés ou à l'humour", a-t-il affirmé.

Les plaignantes sont d'anciennes collaboratrices rapportant des remarques déplacées qu'aurait faites la star de Seven et Invictus. Par peur de risquer leur carrière, toutes auraient préféré garder le silence jusqu'à aujourd'hui. Mais à la lumière de l'affaire Harvey Weinstein et du mouvement #MeToo, les langues de délient avec plus d'assurance. Des accusations que la star ne nie qu'à moitié.

Je continuerai à m'excuser

"J'admets être quelqu'un qui a besoin de faire en sorte que les femmes et les hommes se sentent appréciés et à l'aise avec moi, poursuit-il dans son second communiqué. Dans ce contexte, j'ai souvent essayé de plaisanter et de complimenter les femmes, avec ce que je pensais être un moyen léger et humoristique. De toute évidence, je n'ai pas toujours atteint mon objectif et c'est pourquoi je me suis excusé jeudi et je continuerai à m'excuser auprès de chaque personne que j'ai pu contrarier, même involontairement."

Même s'il tient à se faire pardonner, Morgan Freeman rejette en bloc toute suspicion de promotion canapé : "Je veux aussi être clair : je n'ai jamais été à l'origine d'un environnement de travail dangereux. Je n'ai agressé aucune femme. Je n'ai pas offert d'emploi ou d'avance en échange de relations sexuelles." Reste à voir si l'affaire sera finalement portée devant un juge. D'ici-là, certaines marques ont déjà arrêté toute collaboration avec l'acteur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image