Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mort d'Irène Papas : Anthony Delon et Nikos Aliagas très touchés, leurs hommages à l'immense artiste

Mort d'Irène Papas : Anthony Delon et Nikos Aliagas très touchés, leurs hommages à l'immense artiste
Par Charlotte Pletcher Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
13 photos
Irène Papas s'est éteinte ce mercredi 14 septembre à l'âge de 94 ans. L'actrice de "Zorba" ou "Antigone" avait un immense talent, beaucoup en avaient conscience. C'est la raison pour laquelle les hommages ont plu sur la Toile. Parmi eux, ceux de Nikos Aliagas et Anthony Delon, très émus par sa disparition.

Irène Papas n'est plus. L'actrice grecque est morte ce mercredi 14 septembre à 93 ans. Elle était devenue célèbre après ses apparitions remarquées dans des films de renommée internationale comme Les Canons de Navarone et Zorba le Grec. Irène Papas était l'une des actrices grecques les plus célèbres à l'étranger, ayant joué dans plus de 50 films pendant sa carrière, qui s'est étalée sur six décennies.

Nikos Aliagas, l'animateur le plus français des Grecs, lui a rendu hommage sur son compte Twitter en apprenant la nouvelle : "Une immense artiste grecque vient de s'éteindre à l'âge de 93 ans, Irène Papas... Les canons de Navarone, Z, Zorba le Grec, Electre, Les frères Siciliens... Elle avait travaillé avec les plus grands et avait enregistré également un album mémorable avec le regretté Vangélis", a-t-il écrit. Anthony Delon a lui aussi réagi, sur Instagram cette fois-ci : "Irene Papas , tragédienne moderne, la plus grande actrice Grecque de sa génération. J'ai eu la chance de tourner avec elle dans Chronique d'une mort annoncée. Sa beauté était aussi sans égal."

A l'écran, elle a partagé l'affiche avec Richard Burton, Kirk Douglas, James Cagney et Jon Voigt notamment. Née le 3 septembre 1929 dans un village du Péloponnèse, Chiliomodi, près de Corinthe, Irène Lelekou qui deviendra connue sous le nom de Papas, est issue d'une famille d'enseignants. Dotée d'une voix grave, d'un regard perçant et d'un visage sculpté comme sorti de l'Antiquité grecque, Irène Papas a commencé à jouer à l'âge de 15 ans dans des événements culturels locaux avant d'entrer à l'Académie nationale de théâtre à Athènes. En 1948, elle fait ses débuts dans le film grec Anges perdus et quatre ans plus tard commence sa carrière internationale avec Ville morte, le premier film grec à être présenté au festival de Cannes.

Les adaptations cinématographiques d'Antigone et d'Electre de Sophocle, où elle tient le rôle principal, confortent sa notoriété grandissante. En 1961, Les Canons de Navarone de J. Lee Thompson, dans lequel elle joue auprès de Gregory Peck, David Niven et Anthony Quinn, a été un des rôles les plus marquants de sa carrière. Elle aura de nouveau pour partenaire Anthony Quinn en 1964 dans le film Zorba le Grec de Michel Cacoyannis, une adaptation du roman homonyme de Nikos Kazantzakis.

Sa popularité, Irène Papas ne l'a jamais vraiment appréciée : "La célébrité ne m'a rien apporté", avait-elle dit dans une interview au journal grec Eleftherotypia en 2003. "Au contraire, cela a détruit ma vie privée. Parce que la personne qui allait s'approcher de moi, disons sexuellement, était déjà tombée amoureuse de mon image". A l'opposé de ses personnages au caractère de feux à l'écran, Irène Papas disait d'elle-même qu'elle était "froussarde" et qu'elle s'était tournée vers le théâtre pour dépasser sa timidité.

En 2004, elle révèle avoir eu une longue histoire d'amour secrète avec Marlon Brando dans les années 50 : "Nous avions une histoire d'amour. Appelons cela une longue relation", avait-elle raconté au journal italien Corriere della Sera. A 18 ans, elle s'était mariée à son professeur de théâtre Alkis Papas. Ils n'ont pas eu d'enfants et ont divorcé rapidement, mais elle a gardé le nom de son mari : "Avant je ne pouvais pas aimer ou élever (un enfant). Maintenant, j'aurais aimé en avoir un pour continuer à vivre", avait-elle confié à Eleftherotypia. Durant les dernières années de sa vie, Irène Papas habitait près de l'Acropole, où sa nièce prenait soin d'elle alors qu'elle souffrait de la maladie d'Alzheimer.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image