Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mort de Charles Talar, figure historique du PSG et producteur

Mort de Charles Talar, figure historique du PSG et producteur
Par Lise Normandie Journaliste
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
EXCLUSIF - Charles Talar producteur de la comédie musicale Notre Dame de Paris, ainsi que de nombreux artistes, et ancien dirigeant du PSG © Patrick Carpentier / Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
EXCLUSIF - Charles Talar producteur de la comédie musicale Notre Dame de Paris, ainsi que de nombreux artistes, et ancien dirigeant du PSG © Patrick Carpentier / Bestimage
Au début des années 70, Charles Talar est de ceux qui ont sauvé le PSG. Personnage emblématique et historique du club de foot, mais égalament producteur, il s'en est allé à l'âge de 80 ans. Son décès a été annoncé par le PSG vendredi 30 octobre.

Tous les grands et vrais passionnés du PSG connaissent le nom de Charles Talar. Il était l'un des membres du "gang des chemises roses", à l'origine du Paris Saint-Germain avec Daniel Hechter, le couturier, et Jean-Paul Belmondo, Charles Gérard ou encore Alain Cayzac et Bernard Brochand.

Charles Talar est mort à l'âge de 80 ans, une triste nouvelle annoncée par le PSG sur ses réseaux sociaux. "Le Paris Saint-Germain a perdu l'une de ses figures historiques avec la disparition de Charles Talar. À sa femme Danielle, à son frère Simon, à toute sa famille et à ses proches, la communauté du Paris Saint-Germain transmet toutes ses pensées d'amitié et de réconfort", a-t-il été publié sur Twitter dans l'après-midi du 30 octobre 2020, avec une photo de Charles Talar dans les vestiaires, au côté d'un certain David Ginola.

Suite à l'annonce de son décès, les hommage se sont multipliés, à l'instar de celui de Michel Denisot . "Charles Talar avait une passion et un amour extrêmes pour @PSG_inside depuis sa création. C'était un ami fidèle comme il y en a peu dans le football. Au delà des victoires et des défaites. Pensées pour sa famille et ses proches", a écrit l'animateur, qui était en lice pour devenir le nouveau président de la Ligue professionnelle de football.

Editeur et producteur, Charles Talar est arrivé au PSG en 1973, dans les temps difficiles, et a notamment rempli le rôle de vice-président du club. Il n'a jamais lâché le club dont il est resté lié à vie. "Il était un grand passionné, un homme très drôle, généreux et très professionnel, a commenté son ami Alain Cayzac, ex-président du PSG (2006-2008), auprès du Parisien. Surtout, de tous les dirigeants du club que j'ai connus, il était l'un de ceux qui connaissaient le mieux le football. Il a participé à plusieurs opérations de recrutement, que ce soit sous Francis Borelli ou à l'époque de Canal +, notamment pour faire venir Artur Jorge et Ricardo en 1991".

Lorsqu'il était producteur, Charles Talar s'est occupé d'artistes comme Johnny Hallyday, Francis Cabrel ou encore Mike Brant. Il a également contribué au succès de la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Francis Cabrel était présent en avril 2017, lorsque Nicolas Sarkozy avait remis les insignes de Chevalier dans l'ordre national de la légion d'honneur à Charles Talar, une grande cérémonie qui s'était déroulée à l'hôtel Bristol, à Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image