Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Françoise Mallet-Joris : Disparition d'un grand nom de la littérature

Mort de Françoise Mallet-Joris : Disparition d'un grand nom de la littérature
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Françoise Mallet-Joris en 1997
4 photos
Lancer le diaporama
Elle a été membre de l'Académie Goncourt.

C'est avec tristesse que l'on apprend par l'AFP le décès de la romancière Françoise Mallet-Joris à l'âge de 86 ans. L'information a été donnée par le romancier et journaliste Pierre Assouline, qui lui avait succédé à l'Académie Goncourt. La romancière franco-belge, qui avait reçu le Prix Fémina pour L'Empire céleste en 1958, était membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique depuis 1993.

Née Françoise Lilar le 6 juillet 1930 à Anvers en Belgique, François Mallet-Joris est la fille du ministre Albert Lilar et de l'écrivain Suzanne Lilar. Dès ses 16 ans, elle publie sa première oeuvre Poème du dimanche. Quand elle dévoile son livre Le Rempart des Béguines, elle doit utiliser un pseudonyme et choisi celui de Mallet (complété par Joris en 1950) car son oeuvre est vue comme "sulfureuse". Il s'agit d'une histoire d'amour lesbienne entre une jeune fille et la maîtresse de son père. Adapté au cinéma en 1972 par le réalisateur Guy Casaril, l'oeuvre connaît aussi une suite, La Chambre rouge, également portée à l'écran mais cette fois par le réalisateur belge Jean-Pierre Berckmans.

Membre du comité du Prix Femina de 1969 à 1971, elle est élue à l'unanimité en novembre 1971 à l'Académie Goncourt où elle siège jusqu'à sa démission en 2011 pour raisons de santé. En 1993, Françoise Mallet-Joris devient membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, où elle a occupé le fauteuil de sa mère Suzanne Lilar, décédée un an plus tôt.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image