Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de George H.W. Bush : Il voulait retrouver Robin, sa fille morte à 3 ans

Mort de George H.W. Bush : Il voulait retrouver Robin, sa fille morte à 3 ans
George H.W. Bush entouré de ses petites-filles Jenna et Barbara Bush, photo publiée sur Instagram par Jenna après la mort de l'ancien 41e président des Etats-Unis, le 30 novembre 2018 à 94 ans.
29 photos
Lancer le diaporama
George H.W. Bush entouré de ses petites-filles Jenna et Barbara Bush, photo publiée sur Instagram par Jenna après la mort de l'ancien 41e président des Etats-Unis, le 30 novembre 2018 à 94 ans.
Jenna Bush, sa petite-fille, a rendu un hommage très touchant à l'ancien président des Etats-Unis, décédé à l'âge de 94 ans. Elle a aussi partagé avec le public une conversation très intime sur la mort, au cours de laquelle il avait évoqué Robin, sa fille emportée par la maladie. Le drame de sa vie, avec son épouse adorée Barbara.

Comme l'ensemble de sa famille, Jenna Bush Hager a dû passer une bien mauvaise nuit, suite à la mort dans la soirée du vendredi 23 novembre 2018 à l'âge de 94 ans de son très respecté grand-père, l'ancien président des Etats-Unis George H.W. Bush.

Le lendemain matin, la prise de conscience a été rude : "A mon réveil, il me manque, ce géant qui m'a tout donné. A moi ainsi qu'à ma famille, il nous a appris le sens du service, de la famille, de la morale, le pouvoir des mots doux et d'un beau coeur", a écrit la fille de George W. Bush et sa femme Laura, 37 ans, en légende de deux photos les représentant, sa soeur jumelle Barbara et elle, avec le patriarche tant aimé. L'une, relativement récente, les montrent entourant un George H.W. Bush hilare, enjoué de se prêter à un selfie, tandis que l'autre est un amusant souvenir d'enfance.

La jeune femme conclut son hommage en faisant allusion aux retrouvailles dans l'au-delà du défunt et de son épouse Barbara, l'amour de sa vie, décédée quelques mois avant lui, en avril dernier : "Il me manquera terriblement, mais je suis si heureuse que ma grand-mère et lui soient réunis." Quelques moments après, et dans la même optique, Jenna, auteure, chroniqueuse et animatrice télé, publiait sur Instagram un dessin représentant Barbara Bush et Robin, la fille dont l'ancien couple présidentiel avait dû affronter la mort à l'âge de 3 ans des suites d'une leucémie, accueillant George avec ces mots : "Nous t'attendions."

En légende de cette image très émouvante, elle partage une conversation qui ne l'est pas moins : "J'ai eu l'opportunité de parler avec mon papy de ce qu'il y a après la mort. Voici ce qu'il m'a dit - il a répondu sans hésiter : "Oui, j'y pense. Avant, j'avais peur. J'avais peur de mourir. J'étais préoccupé par la mort. Mais à présent, d'une certaine manière, je suis impatient (...) Quand je mourrai, je retrouverai ces gens que j'ai perdus." Je lui ai demandé qui il espérait voir. Il m'a répondu : "J'espère que je verrai Robin, et j'espère que je verrai ma mère. Je ne sais pas encore si ce sera la Robin telle qu'elle était à 3 ans, cette enfant potelée et pleine de joie, ou si elle sera devenue une femme d'un certain âge." Puis il a dit : "J'espère que c'est celle de 3 ans." Robin, c'était la fille que ce géant avait perdue des années plus tôt, à cause d'une leucémie. La petite fille qu'il serrait fort contre lui, celle qui disait cette expression que j'ai entendu papy répéter pendant toute ma vie, entremêlant pour toujours la voix de Robin dans le tissu intimement tressé de notre famille : "Je t'aime plus que la langue ne peut le dire"."

Robin - Pauline Robinson, de ses vrais prénoms, qui étaient ceux de sa grand-mère maternelle tuée trois mois plus tôt dans un accident de voiture - Bush était née le 20 décembre 1949, trois ans après George W. Bush, aîné des enfants de George H.W. et Barbara Bush. Un matin du printemps 1953, peu après la naissance de son petit frère Jeb, Robin se réveilla dans un drôle d'état, totalement apathique. La pédiatre de la famille pratiqua des analyses de sang et, le jour même, annonça le diagnostic : leucémie à un stade avancé. "Faites en sorte qu'elle ait une vie aussi simple que possible, d'ici trois semaines elle sera partie", conseilla-t-elle à ses parents.

Désemparés (d'autant que la leucémie était alors une maladie méconnue), les Bush ne tinrent pas compte de cet avis et emmenèrent leur fille à New York, où elle suivit pendant six mois un traitement. Six mois au cours desquelles Barbara resta autant que possible auprès de Robin, tandis que George multipliait les allers-retours en marge de son travail. W et Jeb étaient eux laissés aux bons soins d'amis ou de nounous. Deux mois avant son quatrième anniversaire, Robin succomba. La famille en fut durement ébranlée ; Barbara Bush en particulier mit beaucoup de temps à surmonter cette épreuve. "Sa paix me donnait l'impression d'être fort et tellement important", confia un jour George H.W. Bush, évoquant la douceur de Robin. Les Bush créèrent la Bright Star Foundation pour la recherche sur la leucémie.

En annonçant vendredi dernier la disparition de son père au nom de toute la fratrie (outre Jeb et lui, Neil, Marvin et Doro), George W. Bush avait rendu hommage à "un homme doté d'une noblesse de caractère et le meilleur père qu'un fils ou une fille aurait pu souhaiter".

Le cercueil de George H.W. Bush, qui fut le 41e président (1989-1993) des Etats-Unis d'Amérique, sera acheminé à Washington depuis le Texas à bord du Boeing 747 présidentiel (Air Force One) puis sera exposé en chapelle ardente sous la coupole du Capitole à partir de lundi soir et pour 37 heures. Mercredi, journée de deuil national, les funérailles d'Etat prendront place dans la cathédrale nationale, dans la capitale fédérale.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image