Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Luciano Vincenzoni, scénariste et roi du western spaghetti

Grand nom du cinéma italien, Luciano Vincenzoni est décédé à l'âge de 87 ans, des suites d'un cancer. Le scénariste italien laisse derrière lui une page de l'histoire des westerns spaghetti, après avoir écrit pour Sergio Leone ou Sergio Corbucci. Il est mort dimanche dernier (22 septembre) des suites d'un cancer du poumon.

Né à Trévise le 7 mars 1926, Luciano Vincenzoni a été l'auteur de plus de 60 scénarii de longs métrages sur près de 45 ans de carrière. Bras droit de Dino De Laurentiis à ses débuts, il migre avec lui à Hollywood, où il apprend les rouages d'un univers complexe, s'offre ses premiers succès, et monte en puissance aux yeux des grands studios. A la fin des années 1950, le scénario de La Grande Guerre, Lion d'or à Venise, fait décoller sa carrière. Quelques années plus tard, en 1965, commence une collaboration éphémère mais brillante avec l'un des plus grands réalisateurs de western de l'histoire du cinéma.

Sergio Leone vient de signer le premier film de ce qui deviendra "la trilogie du dollar". Il cherche alors un autre scénariste pour l'épauler aux côtés de Fulvio Morsella, à l'écriture du second volet, Et pour quelques dollars de plus. Le western porté par l'inébranlable Clint Eastwood est un succès public et critique, et s'inscrit désormais parmi les nombreux films culte des années 1960. L'année suivante, le couple Leone-Vincenzoni planche sur Le Bon, la Brute et le Truand, l'un des plus célèbres westerns spaghetti. Ils collaboreront à nouveau pour Il était une fois une révolution.

Très courtisé, Luciano Vincenzoni est sur tous les fronts. Terence Young le débauche pour Peyrol le boucanier alors que Sergio Corbucci (le réalisateur de Django) multiplie les collaborations avec le scénariste italien qui inscrira également son nom à un film français culte, La Baby-Sitter, de René Clément. Dès lors, Vincenzoni se fera plus rare, entre quelques escapades internationales (Orca, Les Superflics de Miami) et des collaborations amicales avec Sergio Corbucci, Steno ou encore Giuseppe Tornatore, son dernier scénario pour le film Malèna avec Monica Bellucci.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel