Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Nafissatou Diallo vit l'enfer depuis le procès DSK : "J'ai voulu me suicider"

Nafissatou Diallo vit l'enfer depuis le procès DSK : "J'ai voulu me suicider"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Une de Paris-Match. Interview exclusive de Nafissatou Diallo.
11 photos
Lancer le diaporama
Une de Paris-Match. Interview exclusive de Nafissatou Diallo.
Dans une rare interview accordée à "Paris Match", le jeudi 10 septembre 2020, Nafissatou Diallo raconte sa vie ternie par l'affaire DSK. L'ancienne employée du Sofitel explique n'avoir pas eu le droit à l'oubli et avoir même été menacée de mort.

Neuf ans après l'affaire du Sofitel, où elle a été agressée sexuellement par Dominique Strauss-Kahn, Nafissatou Diallo parle enfin. Un entretien exceptionnel réalisé par Paris Match, dans lequel l'ancienne restauratrice évoque son calvaire depuis que l'affaire a éclaté.

Rappelons que nous sommes en 2011 lorsque l'affaire est portée devant les tribunaux. L'ancien patron du Fond monétaire international (FMI) est alors accusé d'agression sexuelle, de tentative de viol et de séquestration. Les faits se sont produits dans la suite 2806 du Sofitel de New York, où Nafissatou Diallo était femme de chambre depuis trois ans. Là débute un procès mondialement suivi. Par manque d'argent, elle laisse finalement tomber ses poursuites et accepte un accord avec l'homme politique. Un versement avoisinant le million de dollars.

Une victime "privée de justice"

Puisqu'on ne lui accorde pas son droit à l'oubli, Nafissatou Diallo a décidé d'écrire un livre. "Cette histoire va me suivre jusqu'à la fin de mes jours. Il m'est impossible de rester silencieuse. J'ai énormément souffert et entendu, lu, beaucoup d'horreurs sur moi", a expliqué la mère de famille, qui pense qu'elle ne sera "jamais heureuse". "J'ai dit la vérité. J'ai été piégée et trahie. Je ne me remettrai jamais de la façon dont les procureurs de New York m'ont traitée. À cause ce qu'ils m'ont fait subir, j'ai eu envie de me suicider. J'ai été traitée de prostituée !", déplore-t-elle, disant avoir été "privée de justice".
Après avoir ouvert un restaurant à New York, qu'elle a dû fermer à cause du harcèlement qu'elle subissait, Nafissatou Diallo ne veut plus révéler l'endroit où elle travaille actuellement. "Les curieux arrivaient pour me rencontrer. Pas pour déjeuner mais pour me voir et poser un tas de questions (...) J'ai reçu des menaces de mort. Après le règlement en civil, j'ai été submergée de lettres d'inconnus, qui me parlaient comme si j'avais touché le jackpot et me demandaient de l'argent. Certains m'accusaient d'avoir piégé DSK, de l'avoir fait chanter. Il y a eu tout un tas de théories du complot...", énumère l'ancienne employée du Sofitel, qui a dû quitter son appartement pour une résidence sécurisée hors de New York.
Je veux que ce qui m'est arrivé serve aux autres

Aujourd'hui, Nafissatou Diallo veut changer les choses pour les immigrées laissées pour compte. "Je veux créer une fondation pour aider les femmes, qui, comme moi, sont arrivées en Amérique sans éducation, sans même parler la langue et qui ont vécu des situations horribles. J'ai moi même été victime de charlatans et j'aimerais créer une structure qui permette aux immigrées d'être soutenues sur tous les plans, linguistique, psychologique, financier et juridique", développe-t-elle.

Violée en Guinée lorsqu'elle était plus jeune, excisée, puis à nouveau agressée par Dominique Strauss-Kahn, Nafissatou Diallo est un exemple de force. "Je suis aujourd'hui citoyenne américaine, j'ai pris des cours d'anglais. Je ne m'étais jamais considérée comme une militante féministe, mais je veux que ce qui m'est arrivé serve aux autres", a-t-elle assuré.

Retrouvez le grand entretien de Nafissatou Diallo dans le dernier numéro de Paris Match.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image