Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Naomi Campbell : Choquée par un article à son sujet, elle se défend

10 photos
Lancer le diaporama
Harvey Weinstein, Kevin Spacey, le défunt Jeffrey Epstein : Naomi Campbell aurait beaucoup de "potes bizarres", selon le Daily Mail ! Le site a publié un article accablant sur les fréquentations du top model. Elle répond en vidéo et se dit victime de "diffamation".

Avant d'être obsédée par les enfants de stars et les influenceurs, la planète Mode vénérait la génération dorée de Naomi Campbell. Elle recevra bientôt un prix saluant sa carrière et ses activités caritatives, une consécration qui ravit ses fans... et en étonne d'autres : un journal a recensé ses mauvaises fréquentations, dans un article qui a choqué le top model.

Le 24 juin 2019, le British Fashion Council a annoncé que Naomi Campbell recevrait l'Icon Award aux Fashion Awards 2019. Le conseil britannique honorera le mannequin de 49 ans "pour son incroyable contribution à l'industrie de la mode, sa carrière de supermodel mondialement connue, ainsi que son travail philanthropique avec des associations et ses efforts pour un futur plus égalitaire et varié notamment en Afrique." La cérémonie aura lieu le 2 décembre 2019 à Londres.

Le journaliste Adam Luck a commenté cette nomination. Il a fait part de sa surprise dans le numéro du dimanche 18 août 2019 du Mail On Sunday (l'hebdomadaire dominical du Daily Mail) et évoqué les "potes bizarres" de Naomi Campbell, tels qu'il les a qualifiés dans le titre de l'article.

Le superproducteur hollywoodien déchu Harvey Weinstein, Kevin Spacey (accusé de harcèlement sexuel et d'agression par plusieurs hommes), l'homme d'affaires et criminel sexuel Jeffrey Epstein, condamné pour trafic sexuel et mort en prison : Naomi a connu des personnalités infréquentables, observe-t-il.

"Il ne fait aucun doute que [Naomi] Campbell compte célébrer ses 50 ans avec style, mais il serait sage de virer de vieilles connaissances de la liste des invités", écrit Adam Luck, avant d'énumérer les "potes bizarres" du top model. Il mentionne également Mike Tyson, condamné pour viol en 1992 sur une ex-reine de beauté, Desiree Washington, 18 ans au moment des faits (l'ancien boxeur en avait 25), l'ex-fiancé de Naomi Campbell Flavio Briatore, condamné à plusieurs reprises pour escroquerie en Italie dans les années 80 (l'homme d'affaires s'était exilé dans les Îles vierges et n'a jamais purgé ses peines de prison), ainsi que l'ancien président du Libéria Charles Taylor, condamné pour crimes de guerre en 2012. Naomi Campbell avait témoigné au cours de son procès, sur la provenance de diamants que Charles Taylor lui avait offerts.

Naomi Campbell a réagi à la publication de cet article accusateur. "Appelons un chat un chat : c'est de la diffamation, affirme-t-elle dans une vidéo de 5 minutes publiée sur YouTube. Je ne vais pas rester sans rien dire et les laisser faire."

Le mannequin y évoque également sa rencontre avec Jeffrey Epstein, retrouvé mort le 10 août 2019 dans sa cellule, à New York : "Je le connaissais. Mon ex-petit ami Flavio [Briatore] me l'a présenté à la soirée d'anniversaire de mes 31 ans. Il était toujours au premier rang aux défilés Victoria's Secret. Ce qu'il a fait est indéfendable. Et quand j'ai entendu ce qu'il avait fait, ça m'a rendue malade, comme tout le monde, parce que j'ai eu ma part de prédateurs sexuels et, Dieu merci, j'avais des gens bienveillants autour de moi qui m'ont protégée de ça."

Naomi Campbell n'est pas seule dans son combat. Kim Kardashian, Halle Berry, Diddy ou encore Kim Jones (directeur artistique de Dior Homme) lui ont manifesté leur soutien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel