Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Natasha St-Pier : Son coup de gueule pour l'avenir de son fils Bixente...

Natasha St-Pier : Son coup de gueule pour l'avenir de son fils Bixente...
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
La chanteuse pointe du doigt un système qui pénalise les personnes cardiopathes.

Si elle est aujourd'hui une maman rassurée sur l'état de santé de son fils Bixente, opéré à coeur ouvert après qu'on lui a diagnostiqué une malformation cardiaque, Natasha St-Pier sait toutefois que pour lui, la vie d'adulte ne sera pas totalement la même que pour les autres...

Très engagée dans le milieu associatif (notamment auprès de Petit coeur de beurre, dont elle est la marraine), depuis qu'elle a découvert le travail du monde médical auprès des personnes victimes de maladies congénitales, Natasha St-Pier se fait porte-parole et pousse un coup de gueule. "Mon fils va avoir une vie parfaitement normale, si ce n'est qu'il devra voir son cardiologue une fois par an pour s'assurer que tout va bien. Il aura donc beaucoup moins de risques que qui que ce soit d'autre d'avoir un problème cardiaque, car il sera super surveillé. Sauf que le jour où il devra faire un prêt bancaire, il devra contracter une assurance qui coûte une fortune, car il sera considéré comme malade cardiaque. La vie des adultes cardiopathes est financièrement très compliquée", explique-t-elle au site Magicmaman.com.

Et Natasha St-Pier d'enfoncer le clou : "L'État ne prend pas les mesures nécessaires pour que les établissements bancaires comprennent que, certes, ces adultes ont été opérés par le passé, mais ne sont plus des personnes avec une condition cardiaque." Pour que ce domaine soit mieux connu, la chanteuse lance un appel. "Aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de recherches. (...) Comme on n'a pas d'argent pour faire de la recherche, on ne connaît pas la durée de vie des pièces en plastique qui leur sont 'greffées', jusqu'à quel âge les petits malades actuels vont vivre, la façon dont ils vont vieillir... On a peu d'informations. D'où le besoin d'avoir des fonds", clame-t-elle.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image