Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nick Kyrgios : Énorme pétage de plombs et amende record !

Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
13 photos
Lancer le diaporama
Nick Kyrgios a pété les plombs lors du deuxième tour du tournoi de Cincinnati le 15 août 2019, face au Russe Karen Khachanov.
Connu pour avoir du mal à contrôler ses nerfs sur les courts de tennis, Nick Kyrgios a offert son plus gros pétage de plombs lors du deuxième tour du tournoi de Cincinnati le 15 août 2019. Opoposé au Russe Karen Khachanov, l'Australien a explosé en vol, un mauvais comportement qui lui vaut d'être lourdement sanctionné.

A côté de Nick Kyrgios, les coups de sang de Benoît Paire paraissent bien sages.

Le 15 août 2019, le tennisman australien de 24 ans était opposé au Russe Karen Khachanov lors du deuxième tournoi du tournoi de Cincinnati aux États-Unis. Alors qu'il était pourtant bien engagé dans le match après avoir remporté la première manche, Nick Kyrgios a littéralement perdu le contrôle.

Au milieu du deuxième set, le 27e joueur mondial s'est levé de sa chaise en direction des toilettes. L'arbitre lui a alors lancé qu'il n'avait pas le temps d'y aller. "Ce sont des conneries ... une honte", lui a alors lancé le joueur avant de finalement partir aux toilettes avec ses raquettes sous le bras, qu'il a violemment cassées dans le couloir, sous le regard des caméras. Durant la rencontre, Nick Kyrgios a également simulé qu'il crachait sur l'arbitre.

Après avoir été finalement battu par Karen Khachanov, l'Australien a conclu son match en refusant de serrer la main de l'arbitre comme le veut la règle et la politesse. Il a fini par jeter ses chaussures dans le public et offrir ses raquettes cassées.

Face à ce comportement explosif et inacceptable, l'ATP a choisi de réagir et d'imposer une amende de plus de 101000 euros à Nick Kyrgios pour "avoir quitté le court sans permission, proféré des obscénités et pour sa conduite anti-sportive envers son adversaire." Une enquête approfondie va avoir lieu et le bad boy australien pourrait être suspendu selon ses conclusions.

Ce coup d'éclat de Nick Kyrgios n'est pas le premier. On se souvient notamment que le sportif avait simulé une masturbation en plein match en juin 2018. L'ATP n'avait pas non plus tardé à le sanctionner pour "comportement inapproprié". Il avait été condamné à une amende de 15 000 euros.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image