Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Notorious B.I.G : Son assassinat lié à la police ? De nouveaux éléments !

Notorious B.I.G : Son assassinat lié à la police ? De nouveaux éléments !
Notorious B.I.G - RIP Session 1
4 photos
Lancer le diaporama

Grâce à la Freedom of Information Act, c'est-à-dire la possibilité d'accéder à des documents du FBI déclassifiés, nous avons maintenant accès à un épais dossier détaillant l'enquête concernant la mort du rappeur Notorious B.I.G, en 1997. Un biopic lui était consacré en 2009, Notorious, de George Tillman Jr.

De son vrai nom Christopher Wallace, Biggie était assassiné à Los Angeles, alors qu'il s'apprêtait à sortir un nouvel album Life After Death, et à tourner le clip du premier single, Hypnotize. Rappelons que son frère ennemi Tupac était abattu à Las Vegas six mois auparavant.

L'affaire du meurtre de Notorious B.I.G, qui relève désormais de la compétence de la police de Los Angeles, est connu pour faire froid dans le dos. Mais ces nouveaux documents apportent quelques détails intéressants, y compris des preuves balistiques qui mettent en cause un policier ripoux.

L'ancien agent de police de Los Angeles David Mack pourrait être lié à l'assassinat du musicien de 24 ans.

Biggie a été tué dans la soirée du 9 mars 1997. En sortant d'une soirée organisée par le magazine Vibe, Biggie s'assied dans l'un des deux 4x4 censés le raccompagner à son hôtel, (son ami et producteur P. Diddy prenant la seconde avec ses trois gardes du corps). La voiture, après avoir roulé 50m, s'arrête à un feu rouge, quand une Chevrolet Impala vient s'arrêter à la droite de la GMC Yukon du rappeur. Son conducteur ouvre la fenêtre et tire cinq coups de feu dont quatre touchent Biggie à la poitrine. Transporté d'urgence par ses proches au centre médical Cedars-Sinai, il est déclaré mort quelques minutes après.

Les munitions utilisées sont extrêmement rares, c'est ce qui relance l'enquête. Ce sont des balles en métal-piercing appelées Gecko 9mm, qui sont produites en Allemagne et disponibles aux États-Unis grâce à seulement deux distributeurs. Ces mêmes munitions ont été trouvées au domicile de David Mack, un policier corrompu, arrêté la même année (1997) pour avoir orchestré un hold-up à la Bank of America.

Cet officier de police était d'autre part connu pour avoir des liens privilégiés avec le label Death Row Records et le terrible Marion "Suge" Knight, le manager de Tupac, le pire ennemi de Biggie. La police a d'ailleurs découvert chez lui un sanctuaire dédié à Tupac...

David Mack, qui a écopé d'une peine de 14 ans de prison pour le hold-up, a été libéré en mai dernier. Et selon le site Gawker, des documents du FBI déclassifiés confortent une thèse qui circule depuis 2002 : ce policier californien possédait exactement la même voiture que l'assassin de Notorious B.I.G..

Le monde du hip-hop serait ébranlé si cette thèse, à savoir qu'un policier est impliqué dans le meurtre d'un des meilleurs rapppeurs de tous les temps, se trouvait justifiée... Et surtout ces éléments confirment que le FBI avait bien pointé les erreurs grossières de l'enquête de la police de Los Angeles, soupçonnée de couvrir l'un des siens.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image