Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Olivier de Kersauson toujours en contact avec son ex Caroline, malgré sa mort : "Les fantômes existent"

Olivier de Kersauson toujours en contact avec son ex Caroline, malgré sa mort : "Les fantômes existent"
Par Charlotte Pletcher Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
18 photos
Pour la sortie de son nouvel ouvrage baptisé "Veritas Tantam" et publié aux éditions Le Cherche-midi, Olivier de Kersauson s'est confié dans les pages de "Paris Match." Ce passionné d'océan, dont les pieds ont toujours été pourtant bien ancrés sur terre, est revenu sur la disparition de sa femme Caroline et les contacts qu'il entretient encore avec elle.

La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Qui de mieux que le navigateur et écrivain Olivier de Kersauson pour le savoir ? L'homme de 78 ans, quatre tours du monde à son actif, a mis les voiles à Tahiti pour jeter l'ancre définitivement, loin de tout, même des siens. À l'aube de ses 80 printemps, l'écrivain et aventurier a soif de tranquillité, de nature et de retour aux sources. En Polynésie, Olivier de Kersauson a néanmoins fait une rencontre venue qu'il n'attendait plus : celle de Sandra, avec qui il a passé le cap du mariage depuis une dizaine d'années.

S'il tient énormément à son gros bateau baptisé Titaïna Explorer, Olivier de Kersauson aime aussi se faire bercer dans les bras de sa douce femme : "J'ai trouvé la bonne personne au bon moment, ça humanise" confiait-il à Ouest France en janvier 2020. Lui n'y croyait plus pourtant à cause de son âge avancé et de ses innombrables sorties en mer. Il a pourtant dû se rendre à l'évidence : sa santé physique ne lui permettait plus de vivre comme avant. "J'étais un mec qui embarquait sur les bateaux et qui ne s'occupait que de ça. Quand j'ai arrêté de commander à 65 ans, la vie a changé. Je n'avais plus la force physique. Pour commander, il faut être capable de faire les ordres qu'on donne, sinon il y a vite de la posture", poursuivait-il.

Les fantômes, ce n'est pas accepté par la société

En épousant Sandra, Olivier de Kersauson n'en était pas à son premier coup d'essai en matière de mariage. Avant de rencontrer celle qui sera peut-être la dernière femme de sa vie, l'auteur était tombé fou amoureux de Caroline, avec qui il s'était marié et avait eu un fils, Arthur, 42 ans, marié à Clotilde d'Urso et qui l'a fait grand-père. En dépit d'une séparation devenue évidente au fil des années, les deux exs ne passent jamais par la case divorce (à l'image de Françoise Hardy et Jacques Dutronc.) Mais en 2005, un tournant décisif vient mettre un terme à cette union : la mort de Caroline Piloquet-Verne.

S'il a refait sa vie et accepté la situation, Olivier de Kersauson n'a rien oublié de ce mariage. Avec un enfant en commun, il ne pourra jamais oublier ce qu'il a vécu avec Caroline. Cette dernière n'est d'ailleurs pas décidée à le laisser tranquille, ce qui n'est pas pour déplaire à Olivier de Kersauson, visiblement : "J'ai l'impression aujourd'hui que la mort des personnes que j'aime, et même des autres, m'a plus affecté que je ne le croyais" explique-t-il à Paris Match, allant même jusqu'à évoquer la visite de fantôme. "Ce n'est pas cartésien, n'est-ce pas ? Pourtant, dans toutes les sociétés, les fantômes existent. Ce n'est peut-être pas un accident. Il y a plein de personnes qui te disent qu'elles sentent une présence. C'est difficile d'arriver en retard au boulot le matin et de dire : 'Excusez-moi, cette nuit, j'ai eu une discussion avec deux fantômes.' Ça reste un peu compliqué." Conversations dont le contenu restera secret.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image