Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Olivier Giroud: Pris dans le scandale Celia Kay, le Gunner fait parler la poudre

5 photos
Lancer le diaporama

Parfois, c'est dans l'adversité qu'on se transcende. Après une semaine noire, Olivier Giroud a passé une soirée de rêve samedi. Non pas dans un hôtel cossu avec un mannequin glamour, mais sur le terrain avec ses coéquipiers d'Arsenal.

Pris dans la tempête médiatique depuis la révélation par le tabloïd anglais The Sun d'une prétendue aventure avec le modèle Celia Kay, allégations étayées par une photo volée du footballeur en petite tenue dans un palace mais dont la vérité reste toujours à élucider, l'international français s'est depuis quelques jours muré dans le silence et a même verrouillé son compte Twitter (son épouse Jennifer en a fait de même). En revanche, il n'est pas muet du côté des pelouses de Premier League.

Sunderland en a fait les frais samedi. Dans leur antre de l'Emirates Stadium, les Gunners d'Arsenal se sont consolés après leur désillusion de mercredi en Ligue des Champions (défaite 2 à 0 contre le Bayern Munich) en surclassant les Black Cats, 4 à 1. L'attaquant international français était loin d'y être pour rien : Olivier Giroud, critiqué pour son rendement depuis le début de la saison, a signé un doublé, et une passe décisive en bonus. Remplaçant au coup d'envoi des deux précédents matchs, l'ex-Montpelliérain a mis son club sur les rails dès la 5e minute, héritant d'un bon travail de Wilshere et Rosicky, et a profité des largesses de la défense adverse à la 31e minute pour doubler la marque en inscrivant son 12e but de la saison. Une dizaine de minutes plus tard, c'était lui qui servait Rosicky dans des conditions idéales pour le but du 3-0. Une mi-temps de haute volée pour Giroud, qui a célébré ses réalisations avec sobriété.

Largement soutenu par les supporters d'Arsenal, il a en tout cas fait preuve de force de caractère et démontré que, sur le terrain, c'est une autre histoire qui s'écrit. Quant à celle qui a fait la une des tabloïds, pas sûr qu'il daigne débloquer la situation. Ses commentaires sur "l'affaire" sont en effet peu clairs : plaquardé en tenue minimaliste et lié au mannequin Celia Kay dans un hôtel à la veille d'un match, Olivier Giroud avait commencé par promptement présenter ses excuses, avant de compléter, face à l'ampleur du scandale, en reconnaissant avoir "fait une erreur" tout en assurant n'avoir "pas commis l'adultère". Sa femme, Jennifer, était même montée au créneau, écrivant : "Les Français ne savent pas lire correctement les journaux anglais ; croient en tout ce qui lisent sur internet comme des cons... et les journalistes écrivent que ce qui fait vendre ! C'est typiquement français et généralisateur !" Quant à Celia Kay, sa version était sensiblement différente puisque, à l'en croire, le footballeur français aurait bien tenté sa chance avec elle, mais elle l'aurait éconduit.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel