Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Oscars 2020 : Parasite et Bong Joon-ho dans l'Histoire, les stars pas rassasiées

Oscars 2020 : Parasite et Bong Joon-ho dans l'Histoire, les stars pas rassasiées
Par Sarah K.
Le réalisateur Bong Joon-ho, lauréat du prix du scénario original, du long métrage international, de la réalisation et du meilleur film pour "Parasite" au photocall de la Press Room de la 92ème cérémonie des Oscars 2019 au Hollywood and Highland à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, le 9 février 2020.
12 photos
Lancer le diaporama
Le réalisateur Bong Joon-ho, lauréat du prix du scénario original, du long métrage international, de la réalisation et du meilleur film pour "Parasite" au photocall de la Press Room de la 92ème cérémonie des Oscars 2019 au Hollywood and Highland à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, le 9 février 2020.
Ce fut un immense moment pour Bong Joon-ho, l'homme à l'origine du très plébiscité "Parasite". En bien des points, cette soirée de récompenses restera historique aussi bien pour l'Académie que pour le réalisateur coréen. Retour sur une cérémonie pas comme les autres.

Ce sont quatre statuettes supplémentaires que Bong Joon-ho pourra mettre sur sa cheminée. Le film coréen Parasite a remporté le 9 février 2020 les Oscars du meilleur film, meilleur film international, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario original. Et ça, c'est un exploit. Non seulement Parasite est le premier film non anglophone à remporter un Oscar du meilleur film, mais c'est aussi le premier film de l'Histoire à réaliser le doublé : meilleur film et meilleur film international.

Tout commence par l'annonce de l'Oscar du meilleur scénario original. "Écrire un scénario est un processus solitaire. On n'écrit pas pour représenter son pays et pourtant c'est le premier Oscar de la Corée du Sud", déclare alors Bong Joon-ho, sans savoir qu'il va bientôt multiplier les discours et hommages. Sans grande surprise, il remporte l'Oscar du meilleur film international, face aux Misérables de Ladj Ly, représentant de la France qu'on espérait secrètement voir gagner. "C'est un grand honneur. Je souhaite soutenir le changement de nom de cette catégorie de meilleur film étranger à meilleur film international. Je remercie mes acteurs et mes équipes. Applaudissez-les. Et maintenant, je suis prêt à boire un coup", dit le réalisateur, qui souffle enfin. Mais la nuit ne fait que commencer et réserve encore son lot de surprises.

Pour la prochaine catégorie, celle de l'Oscar du meilleur réalisateur, le Coréen est plébiscité aux côtés de Quentin Tarantino, Sam Mendes et de Martin Scorcese, des monstres sacrés. Encore une fois, il gagne. Stupeur. Il remonte sur scène, l'émotion est palpable : "Martin, j'ai tellement étudié vos films à l'école. Je ne pensais pas remporter l'Oscar. Merci Quentin d'avoir toujours cité mes films. Sam et Todd Phillips, je vais couper la statuette pour la partager avec vous. Je vais vraiment boire jusqu'au petit matin."

La soirée s'est achevée avec la remise de la récompense la plus attendue de la nuit : l'Oscar du meilleur film. Encore une victoire pour Bong Joon-ho, qui, à ce stade de la soirée, ne se sent plus de joie. Retour sur scène pour le désormais multiprimé. "Je suis sans voix [...] On dirait qu'un moment très important dans l'Histoire est en train de se jouer", s'est exclamée sur scène la productrice du film, Kwak Sin-ae, applaudie par le gratin de l'industrie du cinéma. Soudain la lumière se tamise pour faire comprendre à l'équipe du film que le temps imparti pour le discours de remerciement est écoulé et qu'il est temps de descendre de la scène. C'était sans compter le public de stars conquises - notamment Charlize Theron et Tom Hanks, installés au premier rang -, qui se sont mises à applaudir et à demander bruyamment qu'on rétablisse la lumière afin que l'équipe de Parasite puisse s'exprimer plus longtemps.

Impossible de parler de cette soirée sans évoquer le bonheur de Bong Joon-ho, qui a regardé son Oscar comme si c'était la plus belle chose sur cette planète. Un mème déjà culte sur Internet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image