Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Paul Gascoigne : L'idole du foot anglais placée en soins intensifs

Paul Gascoigne : L'idole du foot anglais placée en soins intensifs
9 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation : Alors que Paul Gascoigne s'est rendu dans l'Arizona (Etats-Unis), pour y suivre une cure de désintoxication alcoolique, l'ancien footballeur anglais a finalement été placé en soins intensifs, selon l'AFP qui cite le DailyMail. L'état de l'ex-vedette des années 90 a été jugé tellement préoccupant qu'il a été hospitalisé. Toutefois, selon Gary Mabbutt, ancien footballeur et ami de Paul Gascoigne qui s'est exprimé sur SkySports, la vie de ce dernier n'est pas en danger.

Le 5 février, nous écrivions : L'image a choqué l'Angleterre. Paul Gascoigne (45 ans), légende du football britannique au talent exceptionnel, est apparu lors d'un événement en son honneur dans un état physique alarmant. Depuis, le footeux le plus classieux du Royaume accro à l'alcool a été admis dans un centre de soin aux États-Unis...

Un internement qui fait suite à son apparition choquante jeudi 31 janvier au soir lors d'une soirée où il rencontrait ses fans. Amaigri, victime de tremblements incontrôlables, incapable d'aligner plus d'une phrase intelligible et compréhensible, le héros de l'équipe d'Angleterre des années 90 avait confié aux centaines de personnes venues l'applaudir au Park Inn hôtel de Northampton : "J'ai eu un putain de mois difficile. Putain de merde !" Abasourdi, son public l'a vu tenter de répondre aux questions de son agent, avant de s'écrouler en larmes et d'avouer qu'il faisait "un régime whisky" depuis plusieurs mois. Certaines personnes présentes confièrent plus tard qu'elles avaient eu l'impression "de le voir mourir devant leurs yeux".

Une vidéo et des images qui ont poussé son agent, Terry Baker, à s'exprimer en ces termes peu de temps après au micro de la BBC : "Il ne me félicitera pas d'avoir dit ça, mais il a un besoin urgent d'aide. Quoi qu'il lui soit arrivé ces cinq ou six dernières semaines depuis que je l'ai vu, avant Noël, il n'est plus du tout aussi bien qu'il n'était. Sa vie est en danger parce qu'il est alcoolique. Peut-être que personne ne peut faire quoi que ce soit pour lui. Je ne sais pas, je ne sais vraiment pas."

Devant l'état de santé de Gazza, ancien joueur surdoué de Newcastle, Tottenham et la Lazio de Rome, ses amis se sont mobilisés pour lui payer un billet pour les États-Unis et Phoenix où il est entré au Meadows Rehabilitation Centre. Ainsi, l'ancien international et coéquipier Gary Lineker, le DJ Chris Evans, Piers Morgan et la légende du cricket Ronnie Irani se sont cotisés pour payer les 7 000 euros hebdomadaires du traitement et les 16 000 euros du billet en première classe sur British Airways. Ils ont ainsi confié qu'ils avaient vu là un appel à l'aide et qu'ils tentaient simplement de lui donner un coup de main, bien conscient que la volonté de guérir doit venir de Paul Gascoigne avant tout.

Le DailyMail rapporte que Gazza aurait été touché par les nombreux messages de soutien reçus et aurait accepté le traitement pour ses fans et ses amis. L'association des joueurs, la PFA, a également confié qu'elle suivait Paul Gascoigne depuis des années, tentant tant bien que mal de l'aider malgré les critiques d'anciens joueurs, comme l'ex-portier de Manchester United Peter Schmeichel, et que l'idôle aux 57 sélections avait reçu plus d'aide que n'importe quel autre joueur ces dernières années.

Après avoir connu deux ans de sobriété, Paul Gascoigne semble donc renouer avec ses vieux démons... Depuis ses 14 ans, l'ancienne star est accro à l'alcool, ce qui l'a conduit à faire plusieurs séjours au poste de police. En 2008, il était interné en hôpital psychiatrique après deux mois d'un régime autodestructeur à base d'alcool, de cocaïne et de boissons énergisantes. Malgré ses tentatives pour s'en sortir, Gazza avait rechuté à plusieurs reprises, évitant de peu la prison à chacune de ses périodes d'alcoolisme.

Comme le confient ses proches et amis, cette hospitalisation semble être la dernière chance de Paul Gascoigne s'il ne veut pas connaître le même sort qu'un joueur exceptionnellement talentueux, décédé à 59 ans de ses excès en 2005, George Best, surnommé le cinquième Beatles lorsqu'il évoluait avec Manchester United. La balle est donc désormais dans son camp. A lui d'engager et de conclure l'action...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image