Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Pierre Rabhi : Mort de l'écrivain, le concert de louanges critiqué, plusieurs politiques attaqués

Pierre Rabhi : Mort de l'écrivain, le concert de louanges critiqué, plusieurs politiques attaqués
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Pierre Rabhi - Anne Hidalgo remet la médaille Grand Vermeil de la ville de Paris à Pierre Rabhi lors d'une cérémonie à la Mairie de Paris © Giancarlo Gorassini/Bestimage
8 photos
Le décès de l'écrivain Pierre Rabhi, annoncé samedi 4 décembre 2021, a suscité un flot de réactions ! Si nombreux sont ceux à saluer la mémoire de celui qui était une figure de l'agroécologie, d'autres ne perdent pas la mémoire et soulignent ses positions ouvertement homophobes. Les hommages de Sandrine Rousseau ou Anne Hidalgo ont ainsi été mal perçus...

L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi, figure de l'agroécologie en France, cofondateur du mouvement Colibris, est mort à l'âge de 83 ans, a dévoilé sa famille à l'AFP le samedi 4 décembre 2021. Son fils Vianney a dévoilé qu'il a succombé à une hémorragie cérébrale. Très vite, les hommages se sont multipliés mais avec deux sons de cloche...

Pierre Rabhi, auteur notamment de Vers la sobriété heureuse, était un pionnier du néo-ruralisme, de l'agroécologie - pratique agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques. Une méthode appliquée dès les années 1980 en Afrique sub-saharienne, où il effectuera de nombreux séjours. Référence dans le sérail écologiste et altermondialiste, il a connu une certaine exposition médiatique en 2002, lors d'une éphémère candidature à la présidentielle, pour déjà "introduire dans le débat l'urgence écologique et humaine".

Avec Cyril Dion (Demain), il a cofondé le mouvement citoyen des Colibris, qui appelle aux actions locales, comme les jardins partagés, les fermes pédagogiques ou encore les circuits d'approvisionnements courts. "Parfois présenté comme un technicien, il s'intéressait à l'intériorité des gens. Il a touché de nombreuses personnes", a ajouté son fils.

A l'annonce de sa mort, les hommages se sont donc multipliés mais nombreux sont ceux sur Twitter à avoir tenu à rappeler les propos choquants de Pierre Rabhi, notamment sur l'homosexualité. La candidate malheureuse à la primaire écologiste, Sandrine Rousseau, a ainsi écrit : "Précurseur incroyable de l'écologie, la sobriété heureuse et le colibri. Conservateur sur les questions sociétales, l'homosexualité et les femmes. Au revoir Pierre Rabhi et merci pour l'écologie." La maire de Paris et candidate PS à la présidentielle, Anne Hidalgo, a elle aussi partagé quelques mots. "Pionnier de l'agroécologie, Pierre Rabhi était un penseur et écrivain qui avait à coeur de protéger notre planète. J'adresse toutes mes pensées à sa famille et ses proches", a-t-elle écrit.

De la part de ces femmes de gauche, pourtant alliées de la cause LGBT, cela n'a pas été apprécié du tout... "Homophobe, misogyne, mais vu qu'il est écolo, ça passe ?" ; "Il a le droit d'être homophobe du moment que c'est par conviction écologiste en fait ?" ; "Ce 'gentil écolo' considérait tout de même 'comme dangereuse pour l'avenir de l'humanité, la validation de la famille homosexuelle'" ; "Homophobe, sexiste, promoteur d'une idéologie sectaire... mais il bouffait du quinoa" ou encore "Il était tout le contraire des valeurs de gauche : C'est pas vrai, renseignez-vous !", peut-on lire dans le flot de messages outrés...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image