Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince Andrew : Accusé d'abus sexuels par Virginia Roberts, il fournit un alibi

Le prince Andrew s'exprime sur les accusation dont il fait l'objet- 16 novembre 2019- BBC.
22 photos
Lancer le diaporama
Le prince Andrew s'exprime sur les accusation dont il fait l'objet- 16 novembre 2019- BBC.
Mis en cause dans la tentaculaire affaire Epstein, le prince Andrew a fermement réfuté toute culpabilité, dans une interview samedi 16 novembre 2019 à la BBC. Jusqu'alors, le duc d'York se réfugiait derrière le respect de la vie privée dû à un membre de la famille royale. Une certaine Virginia Roberts affirmait avoir été forcée d'avoir des relations sexuelles avec lui.

Historique. Mis en cause dans l'affaire Epstein, le prince Andrew est enfin sorti du silence, livrant sa version des faits lors d'une interview accordée à la BBC. Samedi 16 novembre 2019, il est ainsi apparu à la télévision britannique, dans l'émission Newsnight pour répondre aux accusations de Virginia Roberts. Décrite comme une ancienne esclave sexuelle de Jeffrey Epstein, elle expliquait lors d'une audience datant d'août 2019 avoir subi des sévices sexuels forcés par le prince Andrew. Il dément et apporte un alibi.

Virginia Roberts mentionnait trois entrevues avec le duc d'York, au début des années 2000. "Il sait ce qu'il a fait et il peut témoigner de cela. Il sait exactement ce qu'il a fait, j'espère qu'il l'avouera", expliquait-elle lors de l'audience. Pour rappel, elle avait 17 ans lors de sa première rencontre avec le prince Andrew, lui en avait 41.

Une soirée pizza comme justification

Au micro de la BBC, le prince Andrew a fermement réfuté ces accusations. "Je peux catégoriquement, absolument vous dire que ce n'est pas arrivé", a-t-il déclaré, se disant prêt à témoigner devant la justice "dans de bonnes circonstances". Surtout, il a finalement présenté un alibi, alors qu'il est accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec Virginia Roberts le 10 mars 2001 ; la plaignante affirmant qu'ils s'étaient vus au club Tramp à Londres avant de subir un viol dans une résidence du quartier de Belgravia. "Ce n'est pas possible à cette date supposée car j'étais à la maison avec les enfants. J'avais emmené Beatrice chez Pizza Express, à Woking, pour une fête vers 16 ou 17 heures. Et comme la duchesse n'était pas là, nous avons une règle simple à la maison, c'est que lorsque l'un n'est pas là, l'autre doit être à la résidence", a-t-il expliqué pour justifier de sa présence à son domicile dans la soirée.

La journaliste Emily Maitlis n'a pas caché sa surprise, faisant remarquer à son interlocuteur qu'il est rare de se souvenir avec précision de faits si anciens. "C'est que d'aller chez Pizza Express, à Woking, ce n'est pas franchement quelque chose d'habituel pour moi. Je n'y étais jamais allé... Je suis cependant allé à Woking quelque fois et je me souviens étrangement bien", a-t-il ajouté.

Une amitié encombrante

S'il se défend de toute agression sexuelle, le duc de 59 ans explique aussi regretter son amitié avec Jeffrey Epstein. "Je m'en veux tous les jours. Ce n'est pas quelque chose qu'on attend d'un membre de la famille royale. On se doit d'être exemplaires et je ne l'ai pas été, c'est aussi simple que cela", a expliqué l'ancien époux de Sarah Ferguson. Rappelons que le milliardaire - retrouvé mort le 10 août 2019 dans sa cellule new yorkaise - avait purgé une peine de prison en 2008 pour avoir emmené des jeunes filles se prostituer, dans l'Etat de Floride.

Une photo montrant le prince Andrew et Virginia Roberts, alors adolescente, se tenant mutuellement par la taille a été largement diffusée dans les médias. À l'arrière-plan apparaît Ghislaine Maxwell, fille du magnat des médias Robert Maxwell. Plusieurs accusatrices d'Epstein ont affirmé avoir été "recrutées" par cette amie du prince et ancienne campagne du financier américain, ce qu'elle a toujours démenti. Dans son interview enregistrée jeudi soir, le prince Andrew émet des doutes sur l'authenticité de ce cliché....

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Naomi Watts a posté cette vidéo de son ancien compagnon Liev Schreiber s'amusant avec leur fils Samuel "Sammy" kai (10 ans) sur "Another One Bites the Dust" de Queen - dimanche 16 juin 2019.
Meghan Markle et le prince Harry au parc olympique de Londres pour un match de baseball, le 19 juin 2019.
Camila Cabello a volé au palais Kensington
Victoria Beckham danse un cours de danse à son fils Rome sur le titre "Spice Up Your Life" des Spice Girls. Romeo a partagé la vidéo sur TikTok.
Meghan Markle joue les stylistes pour l'association Smart Works. Les coulisses de sa collection capsule de bienfaisance dévoilés sur Instagram, le 22 août 2019.
James Middleton et sa fiancée Alizée Thévenet sur Instagram, le 6 octobre 2019.
Camila Cabello a commis un vol au palais Kensington
"Wonder For All", la campagne de fin d'année 2019 de Coach. Photo par Juergen Teller.
Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie en Afrique du Sud, le 25 septembre 2019.
Ian McKellen a fait son coming out tardivement
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel