Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Prince Harry: Le soldat a fini en Australie, le prince sévit en Nouvelle-Zélande

55 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry est arrivé en Nouvelle-Zélande le 9 mai 2015 pour une visite d'une semaine après un mois de déploiement avec l'armée australienne.

Ça y est, c'est la quille, pour le Captain Wales ! Après son aller-retour express en Europe, pour les commémorations de la bataille de Gallipoli en Turquie et le marathon de Londres, le prince Harry était reparti en Australie pour y achever son ultime mission dans l'armée. Sans même avoir eu la chance de faire la connaissance de sa nièce la princesse Charlotte de Cambridge, qui s'est fait désirer et a pointé le bout de son nez après son départ... En attendant sa première rencontre avec la fillette, qu'il a déjà décrite comme magnifique, place aux dernières manoeuvres, qui se sont achevées vendredi 8 mai 2015 !

Près de trois semaines après la publication d'images officielles du déploiement du prince Harry dans le bush, le département australien de la Défense a diffusé une nouvelle salve de photos illustrant la mission du fils cadet du prince Charles, qui doit officiellement mettre en juin un terme à dix ans de service dans l'armée. Tandis que la famille royale britannique, autour de la reine Elizabeth II, commémorait en Angleterre le 70e anniversaire de la Libération et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le public pouvait ainsi avoir un aperçu des toutes dernières activités du Captain Wales, immortalisé en plein exercice antiterroriste avec le 2e régiment commando australien : arme au poing en train de tirer sur une cible mobile, débarquant d'un hélicoptère en descendant à la corde... Après de précédentes missions dans les régions de Sydney et de Darwin, c'est à Perth qu'il en a terminé avec son déploiement d'un mois en Australie. Bilan, pour le futur retraité qui compte deux campagnes d'Afghanistan à son actif ? "Tout ce que ça a réussi à faire, c'est à me donner envie de ne pas finir ma carrière militaire, pour être honnête", a confié Harry a posteriori. Au rayon confidences, il a également répondu à une question inévitable avec la naissance de la princesse Charlotte... "Bien sûr, j'aimerais avoir des enfants maintenant mais il y a un processus à suivre, a-t-il déclaré à Sky News (...) Ce serait merveilleux d'avoir quelqu'un à mes côtés pour partager la pression. Ce qui doit arriver arrivera." On retiendra aussi de cet entretien qu'il appelle la reine Elizabeth II "mamie"... "Mais lorsque je parle d'elle, je dis la reine, car je suis à l'armée et c'est ma patronne", a-t-il bien pris soin de préciser.

Le prince britannique de 30 ans a fait sa toute dernière apparition publique en Australie jeudi, à l'Opéra de Sydney. Comme lors de son arrivée, où il avait été accueilli en rockstar, le public était nombreux au rendez-vous. Les admiratrices aussi, comme cette jeune femme de 21 ans munie d'une pancarte demandant - pour la troisième fois - Harry en mariage et qui est parvenue à lui extorquer un baiser.

Après une journée de relâche vendredi, le frère du duc de Cambridge entamait samedi une visite officielle d'une semaine en Nouvelle-Zélande, dernier engagement qui le sépare de la petite Charlotte, arrivée à Anmer Hall avec ses parents et son frère le prince George. Côté enfants, il n'a pas perdu au change, car beaucoup l'attendaient là-bas aussi. Sa première journée en Nouvelle-Zélande a été marquée, outre par les nombreux saluts traditionnels (nez contre nez), par une rencontre liminaire avec le Premier ministre John Key à Wellington, une cérémonie de bienvenue émaillée de danses ancestrales, des échanges avec des écoliers et un dépôt de gerbe au mémorial de Pukeahu. Au passage, il a récupéré maints messages et cadeaux pour Charlotte, promettant de les lui apporter.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image