Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Accouchement de Kate Middleton : William et Harry mobilisés, mais pas en alerte

Le prince William commémorait le 25 avril 2015 avec sa grand-mère la reine Elizabeth II et le duc d'Edimbourg l'ANZAC Day et le centenaire de la bataille de Gallipoli, au Cénotaphe de Whitehall, à Londres.
63 photos
Lancer le diaporama
Le prince William commémorait le 25 avril 2015 avec sa grand-mère la reine Elizabeth II et le duc d'Edimbourg l'ANZAC Day et le centenaire de la bataille de Gallipoli, au Cénotaphe de Whitehall, à Londres.

Kate Middleton aura donc eu le bon goût de ne pas accoucher au pire moment qui eût été, pour son mari le prince William, et bébé est resté bien au chaud ce week-end tandis que son papa s'acquittait de ses obligations royales...

Si l'accouchement de la duchesse de Cambridge est désormais imminent, le terme de sa grossesse ayant vraisemblablement été atteint, le prince William n'a pas connu d'alerte rouge samedi tandis qu'il prenait part, aux côtés de la reine Elizabeth II et du duc d'Edimbourg, aux cérémonies organisées devant le Cénotaphe de Whitehall en commémoration de l'ANZAC Day (marquant l'engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises dans la Première Guerre mondiale) et de la bataille de Gallipoli.

Alors que le prince Charles et le prince Harry s'étaient retrouvés dès la veille en Turquie, dans la péninsule de Gallipoli où eut lieu le 25 avril 1915 le débarquement de l'ANZAC, point de départ de neuf mois d'affrontements sanglants (bataille des Dardanelles), pour ces commémorations, la monarque présidait les cérémonies londoniennes. Et le duc de Cambridge, déjà en congé paternité puisqu'il a achevé avec de l'avance la première phase de sa formation de pilote d'ambulance-hélicoptère pour l'EAAA (East Anglian air Ambulance), se tenait solennellement à ses côtés.

À la faveur d'une permission exceptionnelle pour satisfaire à ses obligations royales, le prince Harry, qui effectue actuellement en Australie sa toute dernière mission avant de quitter l'armée, était présent en Angleterre ce week-end. Après son escale dans la péninsule turque, le fils cadet du prince Charles rentrait brièvement à l'occasion du marathon de Londres, afin d'honorer son patronage de l'organe caritatif de l'événement, le London Marathon Charitable Trust. Le Captain Wales, comme on le connaît dans l'armée britannique, a ainsi eu l'opportunité de remettre un prix à Paula Radcliffe, trois fois victorieuses du marathon de Londres chez les femmes par le passé, pour l'ensemble de sa carrière - l'athlète, victime d'une grave blessure au pied il y a quelques années, est parvenue à finir dimanche la course en 2h36mn55sec.

Harry, qui a également rencontré des bénévoles des équipes médicales et a plaisanté sur le fait que son neveu le prince George devrait courir le marathon, était également en charge de remettre les trophées aux vainqueurs, chez les femmes et chez les hommes, ainsi qu'à des lauréats d'une course handisport. Il était ensuite temps pour lui, après sans doute un passage éclair à Kensington pour voir son frère et sa belle-soeur, de rejoindre les troupes australiennes auprès desquelles il est détaché pour encore près de quinze jours. Sa rencontre avec son nouveau petit neveu ou sa nouvelle petite nièce attendra...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel