Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Quand Arnaud Montebourg attaque TF1 et refuse de présenter ses excuses !

7 photos
Lancer le diaporama

Dimanche matin, Jean-Pierre Elkabbach recevait Christine Lagarde sur Europe 1. Après avoir remercié la ministre, le journaliste annonce : "Prochain invité Arnaud Montebourg... (blanc)... Et ça sera moins intéressant." Le micro toujours ouvert d'Elkabbach laisse passer son commentaire peu flatteur sur le député PS. Sur le Point.fr, Jean-Pierre Elkabbach explique qu'il s'agit d'une "boutade", mais la société des rédacteurs d'Europe 1, en revanche, tient à se "démarquer de ces propos qui n'engagent que leur auteur et qui nuisent à l'image d'Europe 1." Le conflit entre les deux hommes ne date pas d'hier. Elkkabbach avait demandé des excuses de Montebourg lorsqu'il avait qualifié Europe 1 de "Radio Sarko", en 2007.

Elkabbach, victime d'un micro ouvert... voilà que Montebourg vit la même mésaventure, ce qui devrait rendre le compagnon d'Audrey Pulvar nettement plus "intéressant" à interviewer.

Le journaliste kamikaze Pierre Carles s'intéresse à la privatisation de TF1 dans son nouveau film documentaire intitulé Fin de concession. Arnaud Montebourg y fait une apparition pour le moins fracassante, déclarant dans la bande annonce : "Il faut leur mettre la tête sous l'eau ! TF1, c'est la télévision de la droite, de l'individualisme et du fric, du matraquage sur la sécurité..."

Montebourg a demandé le retrait de ce passage du film, mais le mal est fait. Nonce Paolini, PDG de TF1, vient de saisir la justice et demande des excuses publiques.

Renaud Revel, journaliste média à L'Express, s'interroge sur les propos "outranciers, caricaturaux et datés" du député. "Datés", semble être le mot clé de cette affaire. Le journaliste rappelle comment la chaîne s'était fourvoyée en soutenant Édouard Balladur en 1995 et comment "TF1 mit des années à redresser la pente et à corriger cette image partisane qu'elle traîna comme un boulet."

Revel souligne l'absence de rendez-vous politique identifié, de la disparition d'éditos politiques dans les journaux de 13 heures et 20 heures et note une forme "d'apolitisation de la ligne éditoriale" de la chaîne. Quant à la sécurité, elle fait autant la une sur TF1, France 2 ou M6. Revel a raison, nos chaînes privées ou pas, sont bien frileuses sur les sujets importants et sur ceux qui dirigent la France !

Arnaud Montebourg vient de s'exprimer sur Jeanmarcmorandini.com, affirmant "qu'il assumait pleinement ses propos quand il parle de la télévision de droite et du fric. En revanche, le fait de "leur mettre la tête sous l'eau", relevait la blague !" De la "boutade" aurait dit Elkabbach.

Le député socialiste se dit victime des méthodes peu délicates de Pierre Carles. Pour Montebourg, l'interview n'avait pas démarré : "Je me suis entretenu sur cette méthode cavalière et j'ai exprimé mon mécontentement à Pierre Carles." Pourtant, il a deux discours, puisqu'il y a 16 heures il postait sur son compte Twitter : "Bravo à Pierre Carles pour savoir saisir sincérité et vérité. TF1 doit accepter la critique et assumer ce qu'elle est. Fidèlement."

Nonce Paolini a envoyé une lettre en recommandé à Arnaud Montebourg pour qu'il s'excuse des propos tenus dans la bande annonce. Le député confirme au magazine sur Ecrans.fr : "Je n'ai pas l'habitude de recevoir des leçons de la part d'une chaîne de télévision, qui plus est partiale, d'autant qu'elle m'a plutôt maltraité pendant 15 ans." Montebourg a l'intention de répondre dès aujourd'hui à la chaîne et de rendre son courrier public afin de classer l'affaire... Mais, à notre avis, le bras de fer entre le député et TF1 ne semble que commencer !

Fin de concession de Pierre Carles sortira sur nos écrans le 27 octobre. Découvrez ci-dessus la bande-annonce et les propos polémiques d'Arnaud Montebourg.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel