Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Rika Zaraï est morte, "l'une des plus belles voix d'Israël en français"

Rika Zaraï est morte, "l'une des plus belles voix d'Israël en français"
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Exclusif - Rika Zaraï - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche prochain" présentée par M.Drucker et diffusée le 27 janvier 2019 sur France 2. © Guillaume Gaffiot / Bestimage
17 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Rika Zaraï - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche prochain" présentée par M.Drucker et diffusée le 27 janvier 2019 sur France 2. © Guillaume Gaffiot / Bestimage
Elle était une figure de la chanson en Israël, comme en France : dans la nuit de mardi à mercredi, la chanteuse Rika Zaraï est décédée, à l'âge de 82 ans.

Les mauvaises nouvelles continuent de tomber en cette fin d'année 2020... Le 23 décembre 2020, Rika Zaraï est morte. La célèbre chanteuse israélienne avait 82 ans. Sur son compte Twitter, l'ambassade d'Israël en France a confirmé le décès de la star, survenu dans la nuit de mardi à mercredi.

"Profondément attristés de la disparition de Rika Zaraï qui a conquis le coeur des Français avec son bel accent de sabra. Elle a chanté Israël et Jérusalem avec passion et dévouement. C'est une des plus belles voix d'Israël en français qui s'est éteinte. Nos condoléances à son époux JP Magnier", a annoncé l'ambassade sur le réseau social, mercredi midi.

Rika Gozman naît le 19 février 1938, d'un père d'origine russe et d'une mère polonaise. Formée au conservatoire de musique de Jérusalem, elle use de son talent lors de son service militaire en tant que musicienne et productrice. En 1955, elle y rencontre son premier mari, le compositeur Yohanan Zaraï, qui lui confie le premier rôle de la comédie musicale Cinq sur cinq, un succès sur les camps militaires... Le duo artistique devient un couple, qui se marie en 1958 et accueille ensuite une fille l'année suivante : Yaël.

La chanteuse tente ensuite sa chance en France, en allant à la rencontre de Bruno Coquatrix, le directeur artistique de l'Olympia, qui lui demande de se mettre au français, elle qui ne parle que l'anglais et l'hébreu. Rika Zaraï commence à se faire un nom dans plusieurs cabarets et c'est finalement Eddie Barclay qui lui offre son premier contrat. Les premiers disques s'enchaînent et la notoriété arrive dès le début des années 1960. Alors qu'elle fait la première partie de Jacques Brel à l'Olympia, elle rencontre un de ses musiciens : Jean-Pierre Magnier, qui devient son producteur, puis son mari.

Un accident et un AVC surmontés avec courage

La star multiplie ensuite les projets : elle collabore avec Charles Aznavour, effectue une tournée avec Gilbert Bécaud, enregistre un premier grand tube en 1969, Casatschok, rapidement suivi d'autres chansons phares, Sans chemise, sans pantalon, Alors je chante, Michael, Balapapa... Elle compose ce dernier titre pendant sa convalescence, après un grave accident de voiture survenu en 1969, qui l'a immobilisée pendant de longs mois. Quelques années plus tard, elle se prend de passion pour la médecine par les plantes et publie même un livre sur le sujet en 1985. Un centre d'intérêt qui lui vaut de nombreuses critiques et railleries... Qu'importe, Rika Zaraï ignore ses détracteurs et poursuit dans cette voie, tout en continuant de chanter.

En 2008, l'interprète célèbre ses 50 ans de carrière avec un nouvel album intitulé Quand les hommes et de nouvelles dates prévues à l'Olympia. Mais cette année anniversaire est marquée par une nouvelle déconvenue : Rika Zaraï est victime d'un AVC et se retrouve en partie paralysée. Une épreuve qu'elle surmonte tant bien que mal, avant de revenir à la chanson cinq ans plus tard avec un double CD Anthologie 1960-1982, puis une compilation de 100 chansons en 2019. La dernière apparition publique de la star remonte au 3 février 2020, sur la scène des Folies Bergère, à l'occasion de la Nuit de la déprime.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image