Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Roschdy Zem papa : le rôle délirant qui a "surpris" ses enfants, Chad et Nina

Roschdy Zem papa : le rôle délirant qui a "surpris" ses enfants, Chad et Nina
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
12 photos
Dans un entretien aux "Inrocks" paru le mercredi 10 mars 2021, Roschdy Zem évoque de nombreux sujets personnels. De l'AVC de son frère à sa relation avec ses enfants, Chad et Nina, en passant par son rapport à son corps, le cinéaste se dévoile.

Alors qu'il tourne actuellement son sixième film en tant que réalisateur, Sans filtres, Roschdy Zem a accordé un long entretien aux Inrocks. Le président de la prochaine cérémonie des César fait la couverture de ce numéro du mercredi 10 mars 2021, où il se livre sur sa famille, notamment sur ses enfants Nina (24 ans cette année) et Chad (21 ans cette année).

Pour son nouveau film, le cinéaste a choisi de se baser sur un "évènement personnel et familial", l'accident vasculaire cérébral de son frère qui a "complètement modifié sa personnalité". "J'en parlais beaucoup à mon entourage, qui m'encourageait à écrire là-dessus. J'ai fait appel à Maïwenn pour m'aider. J'ai redécouvert le plaisir de se raconter, de raconter sa famille", a-t-il confié à nos confrères.

Bien souvent, les blessures de Roschdy Zem se traduisent dans son travail. "Quand j'ai tourné Bodybuilder (2014), j'ai réalisé pendant le film que j'avais aussi un rapport très spécial à mon corps, la volonté de le martyriser. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais j'ai eu une période à l'adolescence où je m'automutilais", révèle l'acteur de 55 ans.

"J'ai vécu des formes de violence que je n'ai pas envie que mes enfants vivent"

Comment ne pas évoquer sa participation aux César sans revenir sur le sexisme et la banalisation d'une forme de domination dans le milieu du cinéma. Roschdy Zem a la chance de pouvoir compter sur le regard de ses enfants, Nina et Chad, âgés d'une vingtaine d'années.
"Je vois que je suis un gros ringard. J'ai des discussions avec eux où je vois que j'ai une tolérance sur des formes de domination qu'eux n'ont plus du tout. Et c'est eux qui ont raison. En les écoutant, je comprends qu'on entre avec eux dans des changements qui sont bénéfiques pour tout le monde. Mais à charge pour nous de prendre le train qui est déjà en marche, estime-t-il. On a un héritage à laisser. Il faut laisser l'endroit encore plus propre qu'on ne l'a trouvé. Car il ne l'était pas tellement. J'ai vécu des formes de violence que je n'ai pas envie que mes enfants vivent."

Un rôle qui a "surpris" ses enfants

Avec Nina et Chad, Roschdy Zem partage plusieurs passions, notamment le cinéma. Si pendant le confinement, ils ont pu visionner une partie de la filmographie de Gaspard Noé, dont l'acteur ne connaissait "pas très bien le travail", les deux jeunes ont découvert leur père dans un tout autre registre. Ils semblent avoir succombé à son talent comique dans Coco (2009) deGad Elmaleh.

"Mes enfants ont découvert le film récemment et ont été surpris de me voir dans ce rôle délirant de jeune prêtre qui a des visions. Avec Gad, on était en roue libre. Mais ensuite, la comédie populaire n'a pas tellement fait appel à moi. Je crois que l'âge venant, je suis davantage capable de montrer ma vulnérabilité. Ça prend quelques années pour un petit con comme moi de ne pas vouloir incarner le mâle dans toute sa splendeur et de travailler sur la virilité en montrant ses failles", a reconnu l'acteur, qui s'est tourné vers un cinéma un peu plus sérieux.

Retrouvez l'interview de Roschdy Zem en intégralité dans le dernier numéro des Inrocks.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image