Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Samat mis en examen : Le rappeur vendait armes et drogue depuis la prison

Samat mis en examen : Le rappeur vendait armes et drogue depuis la prison
Par Lise Normandie Journaliste
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Le rappeur Samat dans le clip "Ghet Apens".
3 photos
Lancer le diaporama
Le retour à la liberté ne sera pas pour bientôt.

Un casier judiciaire déjà bien rempli qui vient de sérieusement s'alourdir. Le rappeur Samat, originaire de Stains (Seine-Saint-Denis), a été mis en examen pour vente d'armes et de drogue comme le révèle Le Parisien dans son édition du 20 février.

Incarcéré depuis septembre dernier à la prison d'Osny (Val-d'Oise), l'ami proche du rappeur Sofiane s'adonnait à un vaste trafic démantelé par la police. Malgré son séjour derrière les barreaux, Samat avait réussi à se procurer cinq téléphones portables qui lui permettaient de gérer ses affaires, toujours dans la crainte que ses conversations soient écoutées. Et elles l'étaient effectivement. C'est de cette manière qu'à la fin du mois janvier, les policiers découvrent que la bande organisée dont fait partie Samat vient de recevoir une importante livraison de drogues. "Sur les ondes, les membres de l'équipe s'inquiètent et évoquent l'idée que la police pourrait remonter jusqu'à eux", commente une source au Parisien.

Samat avait été incarcéré après une arrestation survenue le 22 septembre dans le 16e arrondissement de Paris. Auteur de plusieurs infractions routières, le rappeur avait dissimulé quelques biens interdits dans son véhicule que les forces de l'ordre n'ont pas tardé à découvrir : un pistolet automatique de 9 mm, 32 cartouches, de la résine de cannabis et 1800 euros. Parce que Samat avait précédemment été arrêté en 2010 pour avoir participé à un règlement de comptes devant un supermarché du Val-d'Oise, il avait été alors écroué.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image