Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sandrine Bonnaire, ex-femme battue : sa fille Jeanne encore "traumatisée"

Sandrine Bonnaire, ex-femme battue : sa fille Jeanne encore "traumatisée"
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Sandrine Bonnaire dans l'émission "C à Vous", sur France 5. Le 27 novembre 2019.
18 photos
Lancer le diaporama
Sandrine Bonnaire dans l'émission "C à Vous", sur France 5. Le 27 novembre 2019.
C'est un récit surprise qui n'est hélas pas une fiction. Lors de la Marche contre les violences faites aux femmes, Sandrine Bonnaire a donné des détails abominables à propos de son passé. Sur le plateau de "C à Vous", la comédienne a expliqué que sa fille Jeanne ne s'en était jamais tout à fait remise...

Les cicatrices du corps s'effacent, celles du coeur persistent. Sandrine Bonnaire, qui manifestait le samedi 27 novembre 2019 contre les violences faites aux femmes, a dévoilé un récit glaçant à propos de son expérience. Il y a vingt ans, l'homme qu'elle aimait a "pété les plombs", l'a "strangulée contre un mur" et l'a laissée pour morte, au sol, le visage détruit. "Je continue à vivre avec cette histoire, que je le veuille ou non", explique-t-elle le 27 novembre, sur France 5, dans l'émission C à Vous. Et pour cause : elle n'est pas la seule a avoir gardé des séquelles terribles de cette époque. Si elle conserve des plaques en titane au niveau du bas de son visage, sa fille Jeanne parle également de cette période avec grande émotion.

Elle récupère finalement la parole qu'on a voulu lui ôter en visant la bouche. Victime de violence domestique, Sandrine Bonnaire s'est longtemps sentie coupable. "Il y a ce traumatisme-là, d'infliger ça à un enfant, raconte-t-elle à Anne-Elisabeth Lemoine. Ma fille était là. Heureusement elle dormait. Mais après ces cinq jours d'hôpitaux, je suis rentrée à la maison. La petite était dans le bain, elle avait 7 ans à l'époque. Je suis venue avec le visage déformé. Et j'ai vu Jeanne qui m'a regardée et qui a eu peur. Je lui ai menti. Je lui ai dit que j'étais tombée dans l'escalier."

J'avais la bouche attachée par des crochets et des élastiques

Sandrine Bonnaire évoquait cette agression d'une violence inouïe dans les pages du livre de Catherine Ceylac, À l'amour à la vie, paru chez Flammarion au mois d'octobre. Au moment des faits, la comédienne refusait de voir la vérité en face, tentant de se convaincre qu'il s'agissait d'un accident. Jeanne, quant à elle, ne s'est jamais tout à fait remise de voir sa mère dans cet état. "Elle parle encore de ce visage qui l'a complètement traumatisée, poursuit-elle. Elle me parle du rejet qu'elle avait pour moi. Elle ne se laissait plus l'embrasser, elle avait peur. J'avais la bouche complètement attachée par des crochets et des élastiques. J'ai mangé à la paille pendant plus de deux mois. J'ai perdu 12 ou 13 kilos." Voilà pourquoi, en 2019, son âme reste couleur violet...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image