Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Serge Lama brisé par la mort de sa fiancée, tuée sur la route : "J'ai crié"

11 photos
Il y a des pertes dont on ne se remet jamais vraiment. À 22 ans, Serge a perdu celle qu'il considérait comme la femme de sa vie, Liliane Benelli, dans un terrible accident de la route. Morte sur le coup après que leur voiture ait percuté un arbre, elle a laissé un vide abyssal dans le coeur du chanteur. Serge s'est souvenu de l'instant précis où il a appris le décès de sa fiancée...

Originaire de Bordeaux, Serge Lama débarque à Paris dans les années 1960 avec un rêve en tête : devenir un chanteur célèbre. Le jour de ses 21 ans, le 11 février 1964, il est embauché au cabaret L'Écluse où il fait la connaissance de la chanteuse Barbara, vedette du spectacle, ainsi que de sa pianiste Liliane Benelli. Immédiatement, Serge tombe fou amoureux de cette jeune femme de huit ans son ainée.

Quelques mois plus tard, le chanteur et Liliane se fiancent. Malheureusement, le 12 août 1965, Liliane meurt tragiquement dans un accident de voiture près d'Aix-en-Provence. Dans le véhicule se trouvait également Jean-Claude Ghrenassia (frère d'Enrico Macias) qui mourra quelques temps après l'incident. Serge s'en sort miraculeusement mais passe plusieurs mois dans le coma. Invité dans l'émission 20h30 le samedi, l'artiste raconte que sa mère lui a appris le décès de sa fiancée et de son ami à son réveil sur son lit d'hôpital.

Désespéré d'avoir perdu ses acolytes, il se souvient de la douleur ressentie après avoir appris la mort de celle qu'il considérait comme la femme de sa vie. "Toute la nuit j'ai crié, presque d'une manière autoritaire : 'Reviens... Tu ne peux pas...'. Avec presque le sentiment que j'avais le pouvoir de la faire revenir" explique-t-il. Après avoir passé de longs mois sur un lit d'hôpital et avoir subi plusieurs opérations, c'est finalement la musique qui sauvera Serge de son désespoir.

En hommage à Liliane, il écrit les titres Sans toi en 1966, D'aventures en aventures en 1968, et Toute blanche en 1974. "C'est mon métier qui m'a sauvé. Ça a été dur... Ce n'est pas agréable de boiter à 22 ans et de se dire : 'Je vais monter sur scène, me montrer devant des gens. Devant un public qui va me juger' et je suis passé outre" révèle Serge dans l'émission de Laurent Delahousse avant d'ajouter que cet accident lui avait finalement donné le goût de vivre. "Cet accident m'a porté comme s'il me soulevait par les bras en me disant 'Vas y, lance toi !'"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image