Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sergueï Filine, agressé à l'acide: Le directeur du Bolchoï raconte son cauchemar

Quelques jours après la terrible agression à l'acide de Sergueï Filine, le directeur du Bolchoï, on en sait désormais un peu plus sur l'affaire. Selon l'équipe médicale du département de la Santé de Moscou, où l'ancien danseur est hospitalisé, ce dernier devrait progressivement retrouver la vue. "L'évolution est très positive. Il retrouve la vue plus rapidement au niveau d'un oeil, mais je pense que nous pourrons arriver au même résultat pour les deux", a expliqué Larissa Machetova, ophtalmologue en chef. Cependant, elle assure tout de même que "le rétablissement prendra néanmoins beaucoup de temps."

Opéré vendredi 18 janvier, Sergueï Filine devra subir deux nouvelles interventions pour ses brûlures au visage et à la cornée des deux yeux, au troisième degré. Heureusement, l'ex-danseur garde le moral. C'est "un homme qui a le sens de l'humour. Il a une attitude positive et cela participe à sa guérison", a ajouté Larissa Machetova. Sergueï Filine peut également compter sur le soutien du gouvernement et de son Premier ministre Dimitri Medevedev, qui a appelé à une punition "sévère" des coupables.

De son côté, la police de Moscou avance également sur l'enquête. Selon les forces de l'ordre, le produit utilisé aurait été de l'acide sulfurique. Vendredi 18 janvier, Sergueï Filine a également témoigné à la télévision russe, le visage et la tête bandés. "J'ai cru qu'on allait me tirer dessus. Je me suis retourné pour m'enfuir mais l'agresseur m'a rattrapé et il m'a aspergé le visage", explique-t-il. Plusieurs témoignages sont venus appuyer la thèse d'un règlement de comptes dans son milieu professionnel.

Ancien directeur artistique du Bolchoï, Alexeï Ratmanski a évoqué la cruauté du monde du ballet en Russie et la "pratique révoltante des applaudissements payés (...), les trafiquants et revendeurs de billets, les fans à moitié fous, prêts à sauter à la gorge des concurrents de leurs idoles", selon Le Parisien. Directeur général du Bolchoï, Anatoli Iksanov s'est également dit convaincu que cette terrible agression avait un lien avec les rivalités au sein de l'univers du ballet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image