Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Seth Gueko et son fils Stos : le rap, l'argent, les armes... confessions croisées

Seth Gueko et son fils Stos : le rap, l'argent, les armes... confessions croisées
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
12 photos
Seth Gueko ne s'attendait pas à ce que son fils Djibril (dit "Stos") fasse du rap, comme lui. Il avoue l'avoir pris de haut, "comme un père quand son fils vient sur ses plates-bandes". Le jeune et prometteur Stos a aussi été prévenu : "S'il vient sur mon terrain, il ne faut pas qu'il fasse n'importe quoi"...

"Tel père, tel fils", dit le dicton ! C'est également le titre de l'EP de Seth Gueko et son fils Stos. Les deux artistes ont enchaîné les interviews pour faire la promo du projet. Le papa a notamment révélé son étonnante première réaction, quand il a appris que son petit Djibril s'était aussi lancé dans la musique.

Seth Gueko (de son vrai nom Nicolas Salvadori) et Stos se sont longuement entretenus avec Libération. Seth Gueko a répondu à la première question, en révélant sa surprise, puis son arrogance quand il a découvert que son fils se lançait dans le rap, comme lui.

Ma première réaction, ça a été de le prendre de haut.

"Quand j'ai vu mon fils grandir, je n'imaginais pas du tout qu'un jour, il marcherait sur les traces de son père. Quand on m'a dit qu'il rappait, ma première réaction, ça a été de le prendre de haut. Comme un père con quand son fils vient sur ses plates-bandes. Et puis j'ai réalisé, aussi méchant que ça puisse paraître, que c'était pas si ridicule que ça ! Je me suis dit : 'Il ne me fout pas la honte.' Parce que s'il vient sur mon terrain, il ne faut pas qu'il fasse n'importe quoi", explique Seth Gueko.

L'artiste originaire du Val d'Oise a ensuite conscientisé le jeune homme sur la réalité de l'industrie : "Après, je lui ai dit : 'T'auras pas tout de suite l'argent du rap.' Moi, à 18 ans, je jonglais toute l'année avec deux survêts. J'ai mis vingt ans à avoir mon style de vie, tu peux pas l'avoir en un claquement de doigts. Mais je suis aussi un peu prisonnier, parce que quand je lui dis de se débrouiller, qu'il faut qu'il apprenne à faire de l'argent, j'ai peur qu'il comprenne : 'Fais du deal ou des menus larcins.' Alors que je veux juste qu'il comprenne la valeur des choses. Faut pas que tu ressembles à un enfant à qui on met la cuillère en or dans la bouche."

Autre source d'inquiétude pour Seth Gueko : les thèmes abordés par son fils ! "J'ai pas envie qu'il dise des grossièretés sur les femmes aujourd'hui, je vois l'impact que ça a, l'image qu'on peut donner, misogyne, super dure, précise Seth Gueko. Moi, c'était de la connerie pour faire rire, un odieux personnage grivois. Lui, s'il vient dire du haut de ses 18 ans 'la meuf j'lai pris j'lai ken'... ça me perturbe vraiment ! (...) Différencie-toi en te cultivant, en jetant tes oreilles et tes yeux à droite et à gauche. Il faut se casser la tête !"

Qu'en est-il des armes, auxquelles Stos fait allusion dans leur EP commun ? "Moi-même, j'aime bien les armes... En cherchant un pull dans la chambre de mon fils, qui était la mienne aussi, j'ai trouvé une arme dans son tiroir. Elle était factice, mais mon premier réflexe, ça a été : il fait quoi, ce trou du cul, avec ça ?, se souvient Seth Gueko. Mamie va avoir peur si elle range tes slips et qu'elle voit ça ! (...) Viens, on manipule des armes dans un clip, on se fait un kif, on va dans un stand de tir, mais ça en reste là. 'Je voudrais porter le glock'... OK, continue à porter les courses et tu feras de l'airsoft, et voilà !"

L'EP Tel père tel fils de Seth Gueko et Stos est sorti le 26 février 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image