Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Seth Gueko présente son fils Stos : sa condition "sine qua non" pour qu'il fasse du rap

Seth Gueko présente son fils Stos : sa condition "sine qua non" pour qu'il fasse du rap
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Seth Gueko et son fils Stos (19 ans) pour leur premier EP ensemble, "Tel père tel fils".
11 photos
Dans une interview à "Golden" parue le 21 février 2021, Seth Gueko et son fils Djibril - désormais connu sous le nom de scène Stos - révèlent les dessous de la conception de leur premier EP à deux, "Tel père, tel fils".

La musique, c'est souvent une affaire de famille. Si on a déjà vu Angèle et Roméo Elvis, Charlotte et Serge Gainsbourg ou encore, Billy Ray et Miley Cyrus, un nouveau duo vient de voir le jour. Le 26 février prochain, l'EP Tel père, tel fils de Seth Gueko (40 ans) et son fils Stos (19 ans) sortira sur les plateformes de streaming. Pour l'occasion, les deux rappeurs ont accordé une interview croisée à Golden.

"Le bac avant tout, après tu peux prendre une petite année sabbatique et rejoindre le daron en tournée et qu'on nique un peu le game", prévient d'emblée Seth Gueko à son fils Djibril, né lorsqu'il n'avait que 21 ans. En bon père de famille - également papa de deux petites filles -, le rappeur ne consentait pas tellement à ce que son fils emprunte la même voie.

"Je ne lui ai pas dit : 'viens, fais du rap', parce que le rap ce n'est pas que les filles, les concerts, les backstages et les clips. Il y a aussi le dark side de gens qui peuvent se mettre autour de toi, te produire, te prendre de l'argent, manger plus, te faire avoir par des contrats etc. Moi je voulais un peu le tenir à l'écart de ça. Puis même avant de passer le relais j'avais envie de terminer, moi, ce que j'avais à faire dans la musique", énumère Seth Gueko. Mais, influencé par des amis, Djibril se fait rapidement appeler Stos et compose ses premier morceaux.

"Lui, il procédait en cachette dans sa chambre. Je ne l'ai pas vu venir. Et c'est des mecs qui m'ont dit : 'mais il y a Dudu, ton fils qui pera et tout'. Et notre ami commun, qui connaît mon fils, a dit à Djibril : 'ton père va te niquer si tu fais du rap. Parce que t'as intérêt de bien rapper !'. C'était la condition sine qua non", a blagué Seth Gueko.

Leur belle collaboration et son single phare Dans le tiex a débuté après une longue attente de Djibril, qui voulait absolument un feat avec son père. "Je lui ai toujours dit : 'Allez papa viens un jour on fait un feat, tout ça'. Lui me disait 'non, chaque chose en son temps'. Et un jour on est allé au studio, j'ai commencé à poser un son et le feeling est bien passé. Il est allé en cabine poser le refrain. On s'est dit : 'Mais y'a un truc là'", se souvient Stos auprès de Golden. "Je lui donne pas trop de conseils, c'est lui le professeur punchline", avoue-t-il. Seth Gueko aura le mot de la fin : "Les chiens ne font pas des chats, Barlou."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image