Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Shakira gagne la guerre : Les plaintes de son ex toutes rejetées !

Shakira gagne la guerre : Les plaintes de son ex toutes rejetées !

Shakira va avoir de quoi faire la fiesta ! Dans les multiples affaires qui l'opposent à son ex, Antonio de la Rua, après avoir gagné quelques batailles, la bomba vient de définitivement de remporter la guerre. Emboîtant le pas à la justice suisse, qui lui avait donné raison face à son ancien compagnon (qui réclamait la moitié des avoirs du compte en banque genevois de la star), la Cour supérieure de Los Angeles vient de rejeter la plainte du fils de l'ancien président argentin, Fernando de La Rua.

Ce dernier avait en effet poursuivi Shakira en justice dans plusieurs villes (New York, Los Angeles et Genève), assurant avoir contribué au succès de la chanteuse colombienne - un statut de "partenaire" qui lui vaudrait donc de pouvoir prétendre à une partie de la fortune de la popstar. Dans le dossier californien, lancé en le 12 avril 2013 et opposant la jeune maman du petit Milan et son ex-boyfriend, pas moins de 100 millions de dollars étaient en jeu. Sitôt la plainte déposée, le clan de Shakira n'avait pas tardé à contre-attaquer.

Aujourd'hui, la Cour supérieure de Los Angeles reconnaît les arguments de la chanteuse et a rejeté la plainte d'Antonio de La Rua, d'abord pour la simple et bonne raison que les ex-amoureux sont respectivement ressortissants de nationalité colombienne et argentine - ce qui ne permet pas à la justice américaine de trancher dans le dossier. La cour en question a également justifié sa décision par l'"accord prénuptial applicable aux couples non mariés" passé entre Shakira et son ex en 2006 (ils ont rompu en 2010 après onze ans de vie commune). Dans cet accord, les deux parties ont "exprimé leur désir de conserver, séparément, la totalité de leurs actifs, présents, passés et futurs" : en clair, en 2006, Antonio de La Rua avait donc signé noir sur blanc n'avoir aucun droit sur la fortune de Shakira.

Dernier chapitre, la décision de Los Angeles vient définitivement clore le chapitre des déboires de la star (recasée depuis avec le footballeur Gerard Piqué). Ravie, celle-ci n'a d'ailleurs pas manqué de se réjouir : "Je suis très reconnaissante que les cours empêchent ces poursuites infondées d'être traitées davantage, a déclaré la chanteuse dans un communiqué. J'ai tourné la page et ne pouvais pas être plus heureuse. J'espère que ce harcèlement va désormais rapidement cesser."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image