Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Stéphane Bern : Images de sa maison très particulière pour laquelle il s'est ruiné !

Stéphane Bern : Images de sa maison très particulière pour laquelle il s'est ruiné !
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
L'histoire des hommes et celles des pierres, Stéphane Bern les aime passionément à l'écran comme à la vie. Il a d'ailleurs fait l'acquisition, en 2013, d'un domaine relativement défraîchi.

Le patrimoine, vous le savez, c'est son dada ! Et c'est tout naturellement que Stéphane Bern a eu un coup de coeur immobilier immense le jour où il a croisé cette superbe bâtisse de Thiron-Gardais, dans l'Eure-et-Loir. L'objet de sa convoitise ? L'ancien collège royal et militaire situé au coeur de ce village percheron de 1000 habitants. Et pour l'obtenir, il a fallu que le présentateur de l'Eurovision joue des coudes et qu'il aligne les "zéro" sur le chéquier.

C'est son dossier qui a été retenu alors que deux autres candidats souhaitaient acquérir le collège de Thiron-Gardais. La condition ? Que Stéphane Berne s'engage à restaurer les lieux et à créer un musée, entre ses quatre murs, dans les anciennes salles de classe. Il a donc déboursé 300 000€ pour devenir propriétaire, en 2013... et 4 millions d'euros pour la restauration, l'obligeant à hypothéquer son appartement parisien, dans le quartier de Pigalle, à vendre son mobilier et a emprunter sur 25 ans !

"Si je suis très objectif avec moi-même, je suis ruiné, mais fier, explique-t-il. Fier d'avoir fait travailler une centaine d'artisans de métiers d'art, fier d'avoir sauvé ce lieu d'Histoire, fier qu'il se visite. J'adore le faire visiter !" Durant l'été 2016, Stéphane Bern a quelque peu rentabilisé son achat en recevant près de 12 000 visiteurs. Il a finalement décidé de s'y installer, lui-même, à la suite des différents inconvénients survenus en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

"C'est à la fois un ras-le-bol et un soulagement", racontait-il au journal Le Figaro. Ras-le-bol de voir la capitale "perdre de sa superbe" et soulagement de se "poser à la campagne, sans stress". "J'ai eu une prise de conscience pendant les deux confinements, avouait alors le compagnon de Yori Bailleres. L'effervescence autour de Paris est vaine. J'ai besoin d'un confort de vie." Une chose est sûre : il a peut-être dû verser près de 4,5 millions de dollars pour que l'ancien collège royal et militaire de Thiron-Gardais soit habitable, mais il ne regrette, en rien, sa décision.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image