Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

The Voice 2020 – Sarah, ancienne Kids, transformée: "J'ai pris du poids" (EXCLU)

The Voice 2020 – Sarah, ancienne Kids, transformée: "J'ai pris du poids" (EXCLU)
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Samedi soir, une ancienne candidate de "The Voice Kids" s'est présentée devant les coachs de la version adulte. Il s'agit de Sarah, qui a l'oreille absolue, aujourd'hui âgée de 19 ans. Six après son premier passage sur TF1, elle apparaît métamorphosée. Pour "Purepeople.com", elle revient sur son parcours.

Samedi soir, les portes de The Voice se sont ouvertes pour Sarah. À 19 ans, elle a réussi à se glisser dans la compétition grâce à sa reprise du morceau Derrière l'amour de Johnny Hallyday. Elle rejoint ainsi l'équipe d'Amel Bent.

Sarah n'en est pas à son premier concours télé puisqu'elle a déjà participé à la version Kids du programme en 2014, lors de la toute première saison. À l'époque, elle a 13 ans et fait sensation sur le plateau. Six ans plus tard, Sarah apparaît métamorphosée pour tenter une nouvelle fois sa chance. Pour Purepeople.com, la jolie jeune femme nous donne de ses nouvelles.

Purepeople : Racontez-nous comment vous avez vécu votre passage aux auditions à l'aveugle.

Sarah : C'était super bizarre de revivre ce que j'avais déjà vécu six ans avant parce que c'était les mêmes endroits, même principe, etc. Donc ça m'a rendue super nostalgique. Mais il y a clairement eu une progression parce que j'ai réussi à gérer mon stress beaucoup mieux que quand j'avais 13 ans. Et je savais plus ou moins à quoi m'attendre, je connaissais la procédure, donc ça m'a aidée.

Votre reprise de Johnny Hallyday n'a pas fait l'unanimité. Des regrets ?

Je n'étais pas déçue, j'étais même surprise qu'au moins une personne veuille travailler avec moi. J'ai été flattée plus qu'autre chose et ça m'a boostée pour essayer de convaincre les autres coachs d'aimer ma voix plus tard.

Vous avez tout de même séduit Amel Bent. Qu'espérez-vous d'elle ?

Je trouve que c'est une personne merveilleuse ! Elle est très simple, très naturelle et a l'air super honnête, donc je pense que travailler avec elle, c'est la meilleure chose. J'espère qu'elle m'apportera des conseils autour de certaines techniques. Je sais qu'elle a un style différent du mien, elle a tendance à faire des vibes, et c'est quelque chose que je n'ai pas l'habitude de faire, mais j'adore intégrer de nouveaux styles musicaux dans ma façon de chanter.

Vous avez déjà participé à The Voice Kids en 2014, vous aviez 13 ans. Quels souvenirs en avez-vous ?

J'en garde un super souvenir, c'était génial. Je n'avais que 13 ans et j'ai eu la chance de faire une scène pareille qui a complètement changé ma vie après. Grâce à ça, j'ai été contactée pour faire des concerts régulièrement. Tous les week-ends, j'étais prise, je faisais des scènes dans des restaurants, des scènes caritatives... J'ai pu rencontrer plein de gens, j'ai chanté avec Lio par exemple ou avec Olympe, c'était mon petit chouchou de The Voice.

À l'époque, aviez-vous développé une certaine notoriété à l'école ?

Ah oui, complètement ! C'était bizarre d'ailleurs. J'étais en 3e et pendant les récréations, il y avait beaucoup de monde qui essayait de me parler, les surveillants autour de moi empêchaient même les gens de venir me parler. J'avais l'impression d'être la mini-star de l'école et c'était bien surtout quand c'était positif. Après, il y avait forcément quelques personnes un peu moins sympas.

Qu'est-ce qui vous a décidée à retenter votre chance cette année chez les adultes ?

Je pense que j'avais besoin d'un nouvel objectif dans ma vie et je me suis dit que ce serait chouette de tester la version adulte. Les concerts commençaient un petit peu à s'estomper avec le temps, parce que je n'étais plus le phénomène The Voice Kids, mais je commençais à me trouver une nouvelle personnalité musicale, forcément, parce que j'avais passé l'adolescence. J'ai quand même beaucoup évolué, que ce soit au niveau du physique, de la voix ou du mental. J'avais envie de montrer ce que j'étais devenue. C'est vrai que, quand on me remontre ma prestation de The Voice Kids, je me dis 'woah, c'est tellement plus moi, j'ai plus de bagues, j'ai les dents droites'. Mes cheveux, c'est un assez gros changement aussi et le style vestimentaire, c'est vrai qu'il n'était pas très prononcé à l'époque. Maintenant j'essaye d'avoir un petit look un peu princesse.

Vous avez l'oreille absolue. Expliquez-nous.

C'est une capacité qui me permet d'entendre une musique et de pouvoir la rejouer presque instantanément. Ça aide beaucoup, mais parfois ça dessert aussi parce que, du coup, j'entends des notes absolument partout. Ça peut être frustrant. Mais je m'en fiche parce que ça me permet de faire plein de choses.

Qu'espérez-vous tirer de l'expérience The Voice ?

J'espère que ça me permettra de chanter régulièrement. Si possible, de trouver quelqu'un qui m'aide à me lancer parce que c'est vrai que je compose depuis deux ans maintenant et je trouverais ça chouette de le montrer aux gens qui me suivent.

Craignez-vous les réactions sur les réseaux sociaux ?

J'appréhende principalement les commentaires sur mon physique, je n'ai pas confiance en moi à ce niveau-là. Et comme j'ai pris beaucoup de poids récemment, je n'étais pas la plus jolie possible, donc ça me fait peur. Je sais que les gens ne sont pas toujours très sympas sur Twitter par exemple, mais après j'ai un mental assez résistant.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image