Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Thomas Voeckler : Victoire et maillot à pois pour le chouchou du Tour de France

Thomas Voeckler : Victoire et maillot à pois pour le chouchou du Tour de France
Thomas Voeckler triomphant après avoir décroché sa première victoire d'étape sur le Tour de France le 11 juillet 2012 entre Mâcon et Bellegarde-sur-Valserine
25 photos
Lancer le diaporama
Thomas Voeckler triomphant après avoir décroché sa première victoire d'étape sur le Tour de France le 11 juillet 2012 entre Mâcon et Bellegarde-sur-Valserine

Il avait fait rêver les Français sur la précédente boucle du Tour de France, passant pas moins de dix journées avec le maillot jaune sur les épaules...

Hier, mercredi 11 juillet, Thomas Voeckler n'a pas revêtu la tunique dorée du solide leader, le Britannique Bradley Wiggins, mais le cycliste qui a fait ses classes en Martinique s'est imposé dans la première étape de haute montagne entre Mâcon et Bellegarde-sur-Valserine. Au terme d'une échappé partie dès le 30e kilomètre, Thomas Voeckler a décroché sa victoire sur le fil, devançant de quelques mètres les derniers rescapés de l'ascension terrible du col hors catégorie du Grand-Colombier, première difficulté majeure de la grande boucle qui entre dans sa semaine de montagne.

"Je pense que c'était les 500 mètres les plus longs de ma carrière car la souffrance était intense", confiait à L'Équipe le cycliste qui a réussi à maintenir un écart suffisant avec ses poursuivants pour franchir la ligne, totalement vidé après un effort incroyable pour déposer ses adversaires. Car Thomas Voeckler, qui pointe à plus de 33 minutes de Bradley Wiggins, aurait pu ne pas pédaler sur les routes de France après sa blessure survenue quelques jours avant le Critère du Dauphiné, suivie d'un abandon et de huit jours d'arrêt. "J'ai souffert comme jamais, poursuit le héros du jour, qui endosse par la même occasion le maillot à pois du meilleur grimpeur. J'ai seulement cru à la victoire à 5 mètres de la ligne, et encore ! J'étais ailleurs, un peu dans les vapes."

Car l'effort produit par le chouchou des Français est à la hauteur de la difficulté de l'étape. Et à 33 ans, Thomas Voeckler ne vit que pour la victoire : "Moi, ce que j'aime dans le vélo, c'est la gagne." Le jeune homme a été servi pour cette dixième étape, lui qui a retrouvé à l'issue de cette course sa femme Julie et ses deux enfants, Mahé (3 ans) et la petite Julie (1 an). De cette manière, le champion de la Team Europcar a mis un terme aux critiques et aux suspicions quant à sa réelle blessure : "Je sais que depuis que j'ai dit que j'avais mal au genou, beaucoup ont pensé que c'était du bluff. Mais depuis toujours, je suis sincère et honnête. (...) Cette victoire est sûrement arrivée parce que j'ai décidé de ne pas me mettre de pression sur ce Tour et d'évoluer au jour le jour." Une philosophie payante pour Thomas Voeckler, acclamé par la foule à l'arrivée, et qui une fois de plus aura fait rêver l'Hexagone.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image