Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tony Estanguet : Un champion modèle qui ravit les enfants du Village Kinder

12 photos
Lancer le diaporama
Tony Estanguet au Village Kinder à Temple-sur-Lot, août 2011

C'est certain, quand on s'appelle Tony Estanguet et qu'on pratique le canoë monoplace, on a beau avoir deux médailles d'or olympique autour du cou, avoir été le porte-drapeau de la délégation française en 2008 à Pékin et revendiquer trois couronnes mondiales et continentale, attirer des sponsors prêts à apporter de l'eau au moulin n'est pas aussi évident que pour des Jo-Wilfried Tsonga ou Tony Parker. Mais il peut s'enorgueillir, comme les deux précédents, de faire un bout de chemin avec le groupe Ferrero, et, comme eux, il se fait un plaisir de renvoyer l'ascenseur en participant, l'été, au Village Kinder, qui offre aux enfants défavorisés des rencontres et des activités mémorables.

Le sympathique Palois de 33 ans, magistral et incontesté lors des championnats d'Europe 2011, a en point de mire les JO de Londres 2012, où il espère évidemment reconquérir son titre (2000, 2004) après avoir sombré aux JO 2008 en Chine. Un objectif qui ne le détourne pas pour autant de ses activités d'ambassadeur de sa discipline et du sport en général, un rôle pour lequel il met beaucoup de coeur à l'ouvrage. Tout comme le tennisman Jo-Wilfried Tsonga, le basketteur Tony Parker et ses copains de l'équipe de France, venue à Temple-sur-Lot au Village Kinder avant de se jeter à fond dans la préparation du Mondial en Lituanie fin août-début septembre, ou encore l'épéiste Laura Flessel et le meilleur handablleur de la planète Nikola Karabatic, Tony Estanguet a joué les parrains dans le cadre du programme "Kinder s'engage pour l'enfance". Cet été, jusqu'au 17 août, ce sont ainsi quelque 1000 enfants issus de familles soutenues par le Secours populaire ou par des associations de l'agglomération de Rouen (fief de la marque) qui ont pu se retrouver au Village Kinder, à Temple-sur-Lot (Lot-et-Garonne), pour une semaine de vacances, de visites, d'animations et la découverte de certains sports avec ces moniteurs de prestige.

Récent athlète modèle du canoë-kayak pour la première édition des Jeux Olympiques d'été de la Jeunesse à Singapour, qui encadra avec beaucoup de disponibilité les jeunes athlètes aux villages olympiques, Tony estanguet, fidèle à son naturel affable, n'a pas caché son plaisir de se prêter à nouveau à l'opération :

"J'avais envie de revenir cette année, parce que l'expérience de l'an dernier ne m'a pas laissé insensible. C'est assez passionnant de se rendre utile et d'avoir ce contact chaleureux avec les enfants, d'offrir aux enfants qui ne le peuvent pas une semaine inoubliable. Je ne suis pas déçu : il y a le même ambiance, la même chaleur (...) Ça me fait plaisir de faire cette petite parenthèse dans ma préparation."

"Je trouve que c'est le rôle d'une entreprise qui se porte bien, comme Ferrero, d'accompagner des enfants, de leur transmettre des valeurs, des souvenirs très fort. Il y a une certaine part d'intelligence, de responsabilité."

Une nouvelle démonstration pour celui qui réalisa sous l'égide du Ministère de la Jeunesse et des Sports un mémoire sur "le développement des sports de nature en milieu urbain" dans le cadre de son diplôme à l'ESSEC et qui mit depuis toute son influence dans la balance pour soutenir des projets communautaires - construction de structures, candidature Paris 2012...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel