Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tony Yoka pousse son fils de 2 ans et demi à l'incivilité, vidéos improbables

17 photos
Lancer le diaporama
Tony Yoka avec son fils Ali dans un centre commercial le 21 mai 2020. Il le laisse aller s'amuser dans des jeux fermés en raison du coronavirus.
Le 21 mai 2020, Tony Yoka est allé faire des courses avec son fils aîné Ali (2 ans et demi) et ne lui a pas interdit d'aller s'amuser dans les jeux du centre commercial dont l'accès était pourtant fermé en raison de la pandémie de coronavirus. Pire, il l'a encouragé à y aller, guettant l'arrivée du vigile...

Le déconfinement a débuté le 11 mai 2020, dans une logique de prudence, afin que la pandémie de coronavirus ne reprenne pas de plus belle en France. Pour ce faire, certaines installations demeurent inaccessibles, notamment les aires de jeux dans les centres commerciaux. En tout cas dans les départements toujours en rouge comme la région parisienne.

Tony Yoka et sa femme Estelle Mossely habitent à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, avec leurs deux enfants : Ali, 2 ans et demi, et le petit Magomed qui est né le 7 mai 2020. Jeudi 21 mai 2020, Tony Yoka est allé faire des courses avec Ali, une sortie entre garçons que le champion olympique de boxe de 28 ans a filmée et partagée dans ses stories Instagram.

Alors que l'aire de jeux du centre commercial était fermée, Ali est quand même allé y jouer. Le tout sous les yeux de son papa qui ne lui a pas dit d'en sortir, bien au contraire. Tony Yoka a invité son fils à faire un premier tour de toboggan, puis un deuxième, lui disant qu'il surveillait si un "monsieur", un vigile responsable de la sécurité et du respect des gestes barrières, arrivait. Finalement, Ali est sorti à l'approche dudit "monsieur", son père vivant cette incivilité comme un exploit.

Ces vidéos vont à l'encontre de ce que prônait Tony Yoka quelques jours plus tôt, le respect des gestes barrières malgré le déconfinement. "On peut sortir, mais pensez a respecter les gestes barrières", avait-il écrit sur Instagram, posant avec un masque pour inviter ses milliers d'abonnés à se protéger.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel