Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef : Ludovic éliminé, Cyril Lignac règle ses comptes, et bonne audience !

13 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation : La semaine dernière, Top Chef enregistrait son record d'audience de la saison avec pas moins de 4,2 millions de téléspectateurs. Cette semaine, légère baisse pour nos "Toqués" puisque vous n'étiez que 3,8 millions de fidèles soit 17,4% de part d'audience. Notre chouchou Alexis, éliminé la semaine dernière, aurait-il manqué à l'aventure ? Avec le départ de Ludovic, légèrement trop narcissique, la chaîne réussit donc à se placer en troisième position des audiences de la soirée juste derrière Cold Case sur France 2 et La grèves des femmes, téléfilm diffusé sur TF1. Mais cette légère baisse d'audience est à prendre avec des pincettes. En effet, pas de drame à l'horizon puisque Top Chef était leader une fois le prime de la Une terminé (22h30). Quant à la célèbre ménagère, elle a été plus que captivée par l'émission avec plus de 30% de parts de marché tout au long de la soirée, devant TF1 et France 2 ! Un carton. Pas de soucis donc pour les cuisines de M6 qui restent au... Top ! La chaîne trop contente vient de communiquer :L'émission affiche ainsi hier sa meilleure performance historique auprès des Ménagères de moins de 50 ans, avec une part d'audience de 30.3%.

Pour découvrir les vidéos de l'émission, regardez dans notre player ci-dessus.

Lundi 7 mars : Ce lundi soir sera placé sous le signe des moules-frites ou ne sera pas. En effet, pour ce sixième épisode de Top Chef, les candidats devront jouer les chefs belges et revisiter le grand classique de la cuisine du Plat Pays... Ils seront ensuite confrontés à un Yves Lecoq impitoyable pour une épreuve des chefs consacrée à la gastronomie du XVIIe siècle.

Après Alexis la semaine dernière, qui de Pierre Sang, Ludovic, Paul-Arthur, Fanny, Ronan, Stéphanie ou Tiffany quittera l'aventure à un mois de la grande finale ? C'est parti pour le sixième épisode de Top Chef !

Epreuve coup de feu : revisiter les moules-frites

Le principe de l'épreuve de cette semaine : il s'agit de proposer une version originale du traditionnel mariage moules-frites. Le gagnant remportera non seulement l'immunité, mais aussi son adaptation du plat proposée à la carte de la chaîne Léon de Bruxelles, spécialiste en la matière.

Pour ce faire, Laurent Gillard, président de l'enseigne, est présent pour déterminer quel plat méritera de figurer sur sa carte. L'humoriste belge Virginie Hocq viendra se joindre au jury final.

A eux de faire preuve de créativité ! C'est parti pour une heure, et pas une seconde de plus ! Autre contrainte : il s'agit de faire avec les ingrédients traditionnellement disponibles dans les cuisines des restaurants de cette chaîne, mais aussi de proposer un plat facile et rapide à réaliser. En effet, s'agissant d'une chaîne de restaurant, il faut tenir compte du flux de clientèle très tendu !

Tiffany n'aime pas les moules (et nous non plus !)... Pas question pour elle de s'avouer vaincue pour autant. Cyril Lignac fait une remarque à Pierre Sang : "On équeute le persil !". Une réflexion que Pierre Sang reçoit plutôt mal : "Je suis désolé chef, je ne suis pas aussi bon que vous !", tâcle le candidat face au professionnel. La tension monte !

Ronan se lance dans une recette de "Moules à l'espagnole et citron".
Stéphanie crée un "Casse-croûte de moules version sud".
Tiffany choisit des "Moules crevettes et pommes croquantes".
Pierre Sang propose un "Partage de moules et pommes de terre".
Ludovic nous offre, quant à lui, un plat appelé "Moules frites, bière, autrement". On n'a rien compris !
Paul-Arthur imagine un "Souvenir de l'enfance".
Fanny ne s'est pas foulée pour l'intitulé de son plat : "Moules-frites à ma façon".

Notre coup de coeur : Aucun, parce qu'on n'aime pas les moules. Mais à choisir, le plat de Tiffany peut s'avérer sympathique !

A première vue, Ludovic et Fanny partent favoris... Le premier pour son originalité, la seconde pour l'excellente sauce et l'audace d'avoir choisi de la patate douce.

A l'issue du vote du jury, Fanny et Ronan remportent 2 voix chacun, tandis que Stéphanie décroche une seule voix. Egalité entre Fanny et Ronan, donc : c'est à Cyril Lignac de trancher ! Après avoir fait l'éloge des deux plats, il choisit finalement Fanny. Cette dernière est donc assurée de revenir la semaine prochaine. Son plat sera également commercialisé dans les restaurants Léon de Bruxelles pendant un mois.

Ronan crie à l'injustice : "Il est monté en pression. J'ai dit : 'Quoi ? Je ne le mérite pas, mon titre ?'", raconte Fanny. Mauvais perdant, Ronan tente de faire culpabiliser la lauréate et le crie haut et fort : elle ne méritait pas cette immunité.

Pour Cyril Lignac, il est temps de faire le point sur l'altercation survenue plus tôt avec Pierre Sang. Ce dernier présente ses excuses les plus sincères au chef et accuse la pression de l'épreuve. On repart sur de bonnes bases.

L'épreuve des chefs / partie 1 : la cantine

Ludovic, Tiffany et Ronan devront faire apprécier à des enfants des plats de cantine qu'ils n'apprécient, d'ordinaire, pas. Reste à savoir si, comme à la vraie cantoche, le budget est de 0,85 € par tête...

Tiffany est chargée d'adapter une Salade d'endives au bleu et aux noix. En plat : Quenelles de brochet et chou-fleur.

Ludovic écope de l'ardoise la moins ragoûtante : Sardines et pommes à l'huile en entrée, et Langue de boeuf-ratatouille en plat principal.

Ronan est, quant à lui, privilégié avec un Avocat-crevettes. Filet de colin et fricassée de champignons pour le plat.

Notre coup de coeur : On passe notre tour et on file liquider notre carnet de tickets-resto !

En amont de la dégustation, le enfants découvrent les plats "brut", dans leur version traditionnelle, sur des photos. Ils seront ainsi dans les meilleurs dispositions pour juger les plats améliorés par les trois chefs.

A leur arrivée, les enfants rejoignent la table et hurlent : "On a faim ! On a faim ! On a faim !"... Voilà qui ne ressemble pas du tout à une mise en scène de la prod... L'heure de la dégustation a sonné !

On démarre par Tiffany qui a concoté des madeleines d'endives, au bleu et aux noix. En plat : des Bonhommes de brochets et sa purée de chou-fleur. Les chefs ont également leur mot à dire... Thierry Marx salue son excellent travail !

Ludovic propose un Petit poisson aux pommes à l'huile en entrée. Pour le plat, une Tête de Ludo en boeuf et ratatouille. Point négatif : la langue de boeuf est mal cuite. Une erreur éliminatoire ?

Ronan frappe un grand coup avec son Bonhomme d'avocat à tête de crevette, pour ouvrir le bal. En plat, il sert des Nuggets de colin aux champignons. Thierry Marx juge qu'il s'agit d'un plat "pour un mec de 47 balais".

Les enfants semblent prendre plus de plaisir à faire des formes avec leur nourriture qu'à la goûter... Est-ce mauvais signe ?

Les enfants et les chefs délibèrent... A l'issue du vote des enfants, Ludovic tire une lame orange, synonyme d'épreuve de la dernière chance. Un avis partagé par les chefs Thierry Marx et Jean-François Piège puisqu'ils valident ce vote en attribuant, eux aussi, une lame orange à Ludovic. Il sera donc le seul de ce groupe à se défendre lors du repêchage.

L'épreuve des chefs / partie 2 : la cuisine rustique

C'est dans les cuisines rustiques d'un château du XVIIe siècle, celui de l'imitateur et humoriste Yves Lecoq que les candidats devront réaliser des plats de l'époque, dans les conditions de l'époque, avec le matériel de l'époque. Pas de gaz, pas d'électricité... Ils auront des braises comme seule source de chaleur. Un challenge qui semble extrêmement complexe. Vont-ils devoir aller chasser le gibier avant de le cuisiner ?

Stéphanie, Fanny, Pierre Sang et Paul-Arthur concourent à cette seconde épreuve des chefs. Ils seront jugés par les chefs Ghislaine Arabian et Christian Constant, mais aussi par Yves Lecoq, maître des lieux.

Stéphanie fera équipe avec Pierre Sang. Fanny est associée à Paul-Arthur.

Pour cette épreuve, les plats sont imposés. Stéphanie et Pierre-Sang doivent mijoter un Pigeon grillé et potage de culs d'artichauts.

Notre coup de coeur : La spécialité sur laquelle planchent Fanny et Paul-Arthur, un Canard farci à la sauce douce et concombre farci.

Pour Fanny et Paul-Arthur, c'est la tuile : avec la chaleur qui règne en cuisine, la peau colle à la chair du canard. Difficile dans ces conditions de farcir le canard...

Soudain, Ghislaine Arabian vient livrer une nouvelle qui bouleverse totalement les plans des uns et des autres : les groupes sont bouleversés... Fanny, immunisée, peut choisir avec qui elle fera désormais équipe et sélectionne Stéphanie. Paul-Arthur rejoint donc Pierre Sang. Ça sera donc les filles contre les garçons pour l'évaluation finale. Une règle qui n'a ni queue ni tête mais ça n'est ni la première ni la dernière fois, dans Top Chef.

C'est alors que Yves Lecoq apparaît : les candidats ne savaient pas, jusqu'à présent, qu'ils travaillaient dans les cuisines du célèbre imitateur.

Une fois le temps écoulé, il est temps pour le jury composé des deux chefs et de l'humoriste de procéder à la dégustation. Le binôme de filles est le premier à être évalué : excellente présentation, très bonne cuisson du canard... Yves Lecoq est absolument en-chan-té !

Vient le tour des garçons : ils présentent le pigeon grillé. En dépit d'une très bonne sauce, le plat semble décevoir quelque peu. Seront-ils à la hauteur ?

C'est l'heure de la cérémonie des couteaux... Les deux duos méritent les félicitations du jury qu'ils obtiennent de la bouche de Christian Constant. Verdict : avec deux lames oranges pour les garçons (contre une seule pour les filles), ce sont Pierre Sang et Paul-Arthur qui sont recalés. Ils passeront l'épreuve de la dernière chance face à Ludovic !

La dernière chance

Les trois candidats recalés ont carte blanche autour d'une thématique : la sole... Pas simple !

Ludovic fait preuve d'imagination et ose le mariage sole-jambon en cuisinant un Rôti de sole au jambon et ses légumes crus et cuits. Paul-Arthur fait dans le classique de chez classique : une sole cuite au naturel, accompagnée de quelques champignons. Pierre Sang est plutôt anxieux : voilà de longs mois qu'il n'avait pas travaillé ce poisson... Espérons pour lui qu'il n'a pas perdu la main ! Son plat : Sole cuite sur arête, légumes influences d'ailleurs.

Le temps passe vite et Pierre Sang fait déjà office de favori. Ses deux concurrents du jour sont bluffés par son travail de grande qualité. Mais son plat sera-t-il à la hauteur gustativement, et aussi appréciable en bouche qu'il l'est visuellement ?

Il est temps pour les quatre juges de savourer. Le plat de Paul-Arthur fait l'unanimité : simple mais digne d'un Top Chef d'un point de vue de la réalisation. Du côté de Pierre Sang, grosses erreurs : avoir laissé l'arête et la laitance (semence du mâle) pourra s'avérer fatal. L'assiette devient rapidement un champ de ruines et on passe rapidement plus de temps à faire le tri qu'à déguster la création. Enfin, Ludovic a faux sur toute la ligne : son poisson est cru, et le jambon qui se situe au centre l'est également, en plus d'être visqueux.

Paul-Arthur est ainsi, contre toute attente, repêché haut la main. Pierre Sang et Ludovic s'affrontent donc. Mais pour les chefs, impossible de les départager : ils méritent tous les deux de quitter l'aventure. C'est une ultime épreuve qui sera fatale à l'un d'eux.

Ils ont dix minutes pour cuisiner une sole meunière, plat incontournable travaillé dans n'importe quel restaurant typique français. Celle de Pierre Sang semble recueillir tous les suffrages : "Elle est irréprochable", complimente Thierry Marx. Celle de Ludovic est correcte mais face à Pierre-Sang, impossible de faire le poids. Ludovic est éliminé à mi-parcours.
C'est la gorge nouée et tentant de retenir ses larmes que Ludovic remercie les chefs pour leur patience et l'honneur que ce fut pour lui de leur faire déguster ses plats. C'est avec tristesse qu'on se sépare de l'un des candidats les plus attachants du casting.

A la semaine prochaine !

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel