Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Un footballeur de 20 ans se suicide en Italie, après des années de racisme

Un footballeur de 20 ans se suicide en Italie, après des années de racisme
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
L'ancien footballeur Seid Visin est mort. Il s'est suicidé à l'âge de 20 ans.
Seid Visin avait 20 ans. Il s'est donné la mort le vendredi 4 juin 2021. Deux ans avant son suicide, le jeune homme avait écrit une lettre sur le racisme dont il a été victime.

Grâce au retour des spectateurs dans les stades et le début imminent de l'Euro et de la Copa America, le monde du football est en fête ! L'humeur festive fait place au deuil, suite à la mort d'un jeune joueur. Seid Visin, ancien protégé du prestigieux A.C. Milan, s'est suicidé.

Seid Visin avait 20 ans. Il s'est donné la mort le vendredi 4 juin 2021 dans sa maison de Nocera Inferiore, au sud de Naples. Une messe hommage lui a été rendue dès le lendemain, samedi 5 juin, en la paroisse San Giovanni Battista, toujours à Nocera Inferiore.

La famille du défunt a profité du triste événement pour mettre les choses au clair. "Mon fils ne s'est pas suicidé parce qu'il était victime de racisme. Il a toujours été aimé et bien-aimé, ce matin l'église pour ses funérailles était pleine de jeunes et de familles", a expliqué Walter Visin, père adoptif de Seid, à l'agence de presse ANSA. Une précision faite à cause d'une lettre rédigée par son fils disparu, dénonçant le racisme dont il était victime.

Seid Visin a reçu de nombreux hommages, dont ceux d'un ancien coéquipier devenu footballeur professionnel, Gianluigi Donnaruma (22 ans), qu'il a côtoyé au centre de formation de l'A.C. Milan, ainsi que Matteo Salvini. L'ancien Premier ministre italien a tweeté : "Une prière pour toi, mon garçon, et un gros câlin à ta famille. Les Italiens ont toujours été généreux, travailleurs, accueillants et solidaires. Quiconque distingue ou méprise encore un être humain sur la base de la couleur de sa peau est un idiot. Point."

En 2019, Seid Visin a posté sur les réseaux sociaux une note dans laquelle il racontait aux internautes son expérience du racisme. "Je ne suis pas un immigré, j'ai été adopté quand j'étais enfant, précisait le jeune homme, né en Éthiopie et adopté à l'âge de 7 ans. J'ai pu trouver un travail que j'ai dû quitter car trop de gens, surtout les personnes âgées, refusaient que je les serve, et comme si je n'étais pas déjà assez mal à l'aise, ils m'ont également désigné comme responsable car beaucoup de jeunes italiens ne trouvent pas de travail... Quelque chose a changé en moi, comme si j'avais honte d'être noir, comme si j'avais peur d'être pris pour un immigré, comme si je devais montrer aux gens qu'ils ne me connaissaient pas que j'étais comme eux, que j'étais italien, blanc. J'ai fait de mauvaises blagues sur les noirs et les immigrés... comme pour souligner que je n'en étais pas un. Mais c'était la peur, la peur de la haine que je voyais dans les yeux."

Concernant cette lettre, le père de Seid Visin a précisé : "C'était un déchaînement, il était exaspéré par le climat qui régnait en Italie. Mais aucun lien avec son suicide, assez de spéculations. Je ne veux pas parler des affaires personnelles de mon fils. Je dis juste que c'était un homme merveilleux."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image