Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Une Miss se fait arracher sa couronne en pleine cérémonie !

10 photos
Voir 10 photos
La finale de Miss Sri Lanka Monde, un concours réservé aux femmes mariées, a tourné au drame. La lauréate, Pushpika De Silva, s'est fait arracher sa couronne. Caroline Jurie, qui la lui avait remise, pensait qu'elle était divorcée et donc innéligible.

Incidents vestimentaires, chutes de candidates, erreurs dans l'annonce de la gagnante... Les concours de beauté ne manquent jamais de rebondissements ! Celui de Miss Sri Lanka Monde n'y a pas échappé. La lauréate s'est fait arracher sa couronne, à cause d'une règle inédite...

La finale de Madame Sri Lanka Monde a eu lieu dimanche 4 avril 2021 à Colombo et était diffusée en direct à la télévision et sur Facebook. Le titre a été décerné à Pushpika De Silva. Émue après son couronnement, l'heureuse élue a salué le public et les téléspectateurs avant de rejoindre ses deux dauphines. Elle s'est ensuite précipitée en coulisses après s'être fait arracher sa couronne.

La coupable s'appelle Caroline Jurie. La Madame Sri Lanka Monde 2019 et actuelle Madame Monde a justifié son geste avant de passer à l'acte : "Une règle dit que l'on doit être mariée et pas divorcée, j'affirme donc que la couronne va à la première dauphine."

Effectivement, Madame Sri Lanka Monde et Madame Monde (Mrs. World en anglais) sont des concours réservés aux femmes mariées. Caroline Jurie pensait que Pushpika De Silva était divorcée et n'était donc pas éligible. Après vérification de son statut marital, le comité d'organisation lui a remis son titre. Pushpika est bien séparée, mais toujours légalement mariée.

Pushpika a réagi sur les réseaux sociaux à cet événement. Elle a écrit : "J'ai été insultée et ma couronne a été arrachée devant tout le monde, mais (...) je garde la tête droite et reste fière comme avant. En tant que femme célibataire, c'est un moment historique qui fait entendre la voix des hommes et des femmes du monde entier, indépendamment de l'appartenance à un parti, à une race, une religion ou une caste. (...) Par contre, je ne suis pas une femme divorcée. Au moment d'écrire ces lignes, je déclare de manière responsable que je ne suis pas une femme divorcée. Si je suis divorcée, je les mets au défi de soumettre mes papiers de divorce. Je n'ai pas caché au monde que j'avais un enfant [un garçon prénommé Puthuki, NDLR]. J'ai aussi des raisons personnelles de rester ainsi. Mais la séparation est une chose. Le divorce est une question distincte. Je n'ai pas encore divorcé."

Pushpika De Silva a ajouté qu'elle avait entamé des poursuites judiciaires.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image