Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

US Open 2011 : Serena Williams, le verdict est tombé... étrangement clément

15 photos
Lancer le diaporama
Serena Williams a une fois de plus complètement dérapé lors de l'US Open, insultant l'arbitre de chaise et la menaçant verbalement le 11 septembre 2011

Réactualisation : Suite à son comportement outrancier et ses menaces envers l'arbitre de chaise, la sanction est tombée pour Serena Williams. Celle-ci est très clémente puisque la joueuse américaine finaliste de l'US Open 2011 a été condamnée à une simple amende de... 2000 dollars alors qu'elle risquait une intediction pure et simple de disputer un tournoi du Grand Chelem. Serena Williams, qui était en période probatoire suite à son affaire -identique- de 2009 n'aurait pas proféré des propos constituant "une insulte majeure" au regard du code de conduite des tournois du Grand Chelem, selon sa Fédération. Une décision étrange, qui laissa John McEnroe, habitué des dérapages verbaux, avoir cette réflexion : "J'aimerais être joueur aujourd'hui : ça paie mieux et les amendes sont moins élevées..."

 

Le 12 septembre à 20h02 :Serena Williams aurait pu écrire une belle page de l'histoire du tennis. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce dimanche 11 septembre 2011 un jour historique pour Serena Williams.

Le contexte d'abord, avec la commémoration des attentats du 11 septembre 2001, la présence de nombreuses stars dans les gradins et un public entièrement acquis à la cause de la joueuse américaine... L'enjeu sportif également. La championne de 29 ans, 13 tournois du Grand Chelem à son actif, semblait retrouver un niveau de jeu égal à celui qui lui avait permis d'occuper la première place du classement mondial durant de nombreuses années. Car ces derniers mois, Serena Williams a connu de nombreuses blessures et contre-performances qui l'ont faites tomber à la 27e place du classement ATP.

L'occasion était belle pour Serena de renouer avec le succès face à Samantha Stosur en finale de l'US Open 2011. Mais un petit grain de sable est venu enrayer toute cette belle mécanique qui devait accoucher d'un magnifique moment plein d'émotions.

Alors que Serena ne parvenait pas à trouver la faille dans la défense de l'Australienne, numéro 10 mondiale, la joueuse américaine a connu un raté peu commun... Après avoir perdu le premier set 6-2 - seul set concédé à l'adversaire depuis le début du tournoi - Serena est au service à 0-0 dans le second set. Après un magistral coup droit, la joueuse s'encourage d'un terrible "Come On !". Problème : la balle n'avait pas encore rebondi de l'autre côté. L'arbitre Eva Asderacki a donc logiquement attribué le point à Samantha Stosur, entraînant le break en défaveur de Serena Williams. Cette dernière s'en est alors prise à l'arbitre de manière très virulente : "N'est-ce pas vous qui m'avez baisée la dernière fois ? Ce n'est pas cool." L'altercation aurait pu s'arrêter là, mais après avoir débreaké, la cadette des soeurs Williams a continué à invectiver l'arbitre lors de la pause : "Vous êtes une loseuse... Ne me regardez pas... Si je vous vois dans le couloir, passez votre chemin... Un avertissement pour exprimer mon opinion ? Nous sommes en Amérique... Vous êtes une ordure... Quelle nulle..." Les versions divergent quant à la teneur exacte des termes employés par Serena Williams, qui pourraient être moins édulcorés, mais ceux-ci pourraient bien lui coûter cher.

Malgré ses explicatons en fin de match, "je ne me rappelle plus ce que j'ai dit. C'était intense sur le court, j'étais intense et j'ai tout donné, je ne me souviens pas à quoi je faisais référence (...) Je verrai ça sur Youtube", Serena Williams risque gros puisqu'elle était en période probatoire après avoir perdu sa demi-finale de l'US Open 2009 sur un point de pénalité récolté pour avoir insulté une juge de ligne face à Kim Clijsters. Serena aurait ainsi prononcé des menaces de mort (qu'elle réfute) à l'encontre de la juge de ligne : "Si je pouvais, je prendrais cette balle, je te l'enfoncerais dans la gorge et je te tuerais."

A l'époque, l'affaire avait fait grand bruit et la fédération internationale avait condamné la joueuse à une amende de 82 500 dollars, deux ans de sursis et une interdiction de participation à l'US Open en cas de récidive.

Une affaire à suivre donc pour l'Américaine qui pourrait purement et simplement être interdite de compétition...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image