Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Valérie Pécresse : Une mère blessée qui se bat pour la fierté de ses fils

Valérie Pécresse : Une mère blessée qui se bat pour la fierté de ses fils
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France - Conférence de presse animée par V.Pécresse, sur les sans-abris dans le métro, à Saint-Ouen, le 18 novembre 2019. © Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France - Conférence de presse animée par V.Pécresse, sur les sans-abris dans le métro, à Saint-Ouen, le 18 novembre 2019. © Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage
Pas facile d'être tout à la fois une femme politique et une mère. C'est la conclusion à laquelle est arrivée Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France. Deux casquettes qu'elle a du alterner depuis son entrée dans le monde politique parfois au détriment de ses enfants.

Dans les pages de Gala, à l'occasion de la sortie de son livre Et c'est cela qui changea tout, Valérie Pécresse se confie sur la difficulté de protéger ses enfants de sa notoriété. "Cela aurait évité à l'un de mes fils de se battre en récréation pour défendre l'honneur de sa mère, accusée par l'un de ses camarades d'avoir couché pour devenir ministre." Ce n'est d'ailleurs pas un privilège d'enfant : Laurent Ruquier lui posera la même question "macho beauf" à l'antenne.

Valérie Pécresse est, hélas, une habituée de ce genre d'attitude. Ses fils se font harceler, dans la rue, par la police - l'un de ses fils se retrouve en garde à vue "enfermé avec des dealers" - et sur les réseaux sociaux. La nuit, le téléphone sonne et de jeunes militants du PS essaient de lui faire croire que son mari la trompe. Elle tient bon même si les "coups bas auraient pu briser [son] couple et [sa] famille". "Mais le plus difficile a été cet aveu de mon fils quelques semaines après, se souvient-elle dans Gala. Il nous a dit que, si nous ne l'avions pas entouré comme nous l'avons fait avec mon mari, il était prêt à se jeter dans la Seine, tant il était harcelé sur les réseaux sociaux".

Désormais, et même si elle a du cacher sa troisième grossesse, Valérie Pécresse a fait de la lutte contre le sexisme son combat. Une bataille loin d'être gagnée et qui la fait flirter avec le burn-out. Elle garde la tête haute et préfère "tout couper et partir marcher à la montagne avec [mon] mari". Elle connaît les signes avant-coureurs : "Il y avait deux lignes de téléphone car les personnes suicidaires passent généralement un dernier appel, souvent à leur médecin, avant de passer à l'acte. Ma grand-mère les retenait au bout du fil pendant que mon grand-père contactait la police secours pour les sauver (...) Ce genre de scène vous marque à jamais".

Gala, dans les kiosques le 22 novembre 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image