Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Valérie Trierweiler : Une première dame pour défendre le droit des femmes

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Valérie Trierweiler est intervenue en tant que qu'ambassadrice de la Fondation France Libertés lors de la nouvelle session du Conseil des Droits de L'Homme à l'ONU afin de demander une résolution pour "mettre fin à l'impunité" sur les viols en République démocratique du Congo. Le 30 mai 2013 à Genève.
18 photos
Lancer le diaporama
Valérie Trierweiler est intervenue en tant que qu'ambassadrice de la Fondation France Libertés lors de la nouvelle session du Conseil des Droits de L'Homme à l'ONU afin de demander une résolution pour " mettre fin à l'impunité " sur les viols en République démocratique du Congo. Le 30 mai 2013 à Genève.

Après une mission humanitaire de 48 heures au Mali ou encore un passage discret au Festival de Cannes, c'est afin de soutenir une noble cause que Valérie Trierweiler s'est rendue le 30 mai dernier à Genève.

Celle qui tient toujours une chronique littéraire dans Paris Match est intervenue en tant qu'ambassadrice de France Libertés - Fondation Danièle Mitterand lors de la nouvelle session du Conseil des Droits de l'Homme à l'ONU en vue de demander une résolution pour "mettre fin à l'impunité" sur les viols en République démocratique du Congo. Une résolution qu'elle souhaiterait voir adoptée durant la session de septembre.

Cette cause soutenue par Valérie Trierweiler, qui s'est aussi entretenue sur le sujet avec la Haute Commissaire des Nations unies aux Droits de l'Homme, Navi Pillay, a certainement un lien avec son déplacement en octobre dernier en République démocratique du Congo. Un voyage qu'elle avait réalisé avec François Hollande pour le Sommet de la francophonie et à l'occasion duquel elle avait rencontré des victimes de viol.

Essayant toujours d'être humble par rapport à son statut de première dame, Valérie Trierweiler a su mêler humilité et fermeté dans son discours. "Si ma petite voix peut apporter quelque chose", a-t-elle déclaré devant les nombreux ambassadeurs de pays occidentaux et africains avant d'affirmer que cette cause est majeure : "La France soutiendra cette résolution de façon active."

Un appel que le chargé d'affaires de la République démocratique du Congo, Sébastien Mutomb Mujing, a minimisé en qualifiant ces viols "d'épiphénomènes". Interrogée sur cette réponse plutôt inattendue, Valérie Trierweiler a rétorqué que les diplomates "sont là pour ça".

Malgré cette rencontre conventionnelle, la première dame de France arborait un style plutôt décontracté. Loin des robes sixities, et de Jackie Kennedy plus précisément, qu'elle arborait depuis quelques sorties officielles, Valérie Trierweiler a cette fois opté pour un pantalon noir et une chemise kaki assortie à sa longue veste.

Pendant qu'elle défendait la cause des femmes violées en République démocratique du Congo, François Hollande était en déplacement dans l'Aveyron et le Tarn pour deux demi-journées, mercredi 29 et jeudi 30, avant de recevoir Angela Merkel à l'Élysée pour l'adoption d'une motion franco-allemande sur la croissance et l'emploi.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Valérie Trierweiler et son compagnon Romain Magellan en vacances en Martinique. Juillet 2021
Valérie Trierweiler et son compagnon Romain Magellan en vacances en Martinique. Juillet 2021
Story de Valérie Trierweiler et Romain Magellan, le 24 juillet 2021.
Story de Valérie Trierweiler et Romain Magellan, le 24 juillet 2021.
Michel Cymes et sa femme Nathalie : rare apparition du couple pour Enfance Majuscule
Michel Cymes et sa femme Nathalie : rare apparition du couple pour Enfance Majuscule
Brigitte Macron : Supportrice lookée pour une soirée foot, avec Yannick Noah
Brigitte Macron : Supportrice lookée pour une soirée foot, avec Yannick Noah
Astrid Veillon maman : son fils Jules, 11 ans, est "un gamin en décalage, différent des autres"...
Astrid Veillon maman : son fils Jules, 11 ans, est "un gamin en décalage, différent des autres"...
Valérie Trierweiler et Romain Magellan : amoureux assortis pour succomber aux Fantasmes
Valérie Trierweiler et Romain Magellan : amoureux assortis pour succomber aux Fantasmes
Les Enfoirés : Un membre culte s'explique sur son départ de la troupe
Les Enfoirés : Un membre culte s'explique sur son départ de la troupe
Natoo et Fred Testot dissipés, Agustin Galiana tout sourire, Laurie Cholewa en beauté...
Natoo et Fred Testot dissipés, Agustin Galiana tout sourire, Laurie Cholewa en beauté...
Louane : "C'était son mantra", confidences poignantes sur sa défunte maman...
Louane : "C'était son mantra", confidences poignantes sur sa défunte maman...
Téléthon 2021 : Découvrez le nom du célèbre parrain de la 35e édition
Téléthon 2021 : Découvrez le nom du célèbre parrain de la 35e édition
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image