Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Vaugand avec Olivier Marchal : L'avocat Dupond-Moretti en colère

Vaugand avec Olivier Marchal : L'avocat Dupond-Moretti en colère
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
L'avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti, qui a récemment défendu les frères handballeurs Karabatic, est connu pour son franc-parler, son engagement pour la justice et son goût pour la médiatisation. On savait qu'il dépensait beaucoup d'énergie pour défendre ses idées, mais cette fois, sa démarche peut surprendre. Il s'apprête en effet à engager une action en référé à l'encontre de GMT Productions, à qui l'on doit la fiction Vaugand avec Olivier Marchal, pour atteinte à son nom et à son image à des fins de promotions, a-t-il confié à TéléObs.

Le ténor du barreau Dupond-Moretti revient toujours aussi énervé dans le livre Le Calvaire et le pardon sur le cas de Loïc Sécher, emprisonné plus de sept ans pour un viol qu'il n'avait pas commis, évoquant les dysfonctionnements du système judiciaire français et ses propositions pour l'améliorer. Sa colère, il s'en sert aussi pour se défendre lui-même, se sentant "utilisé" à des fins promotionnelles pour Vaugand, fiction de France 2.

En lisant la presse, Eric Dupond-Moretti n'a pas manqué les nombreux entretiens qu'Olivier Marchal a accordés pour la diffusion de Vaugand, nouvelle fiction de France 2 dans laquelle il joue une avocat brillant abîmé par la vie qui prend la défense d'un jeune meurtrier. En interview avec Le Parisien, il a fait part de sa surprise teintée d'indignation en découvrant que les scénaristes s'étaient, en partie, inspirés de lui pour construire le personnage : "Je suis choqué d'apprendre que l'on associe mon nom et mon image à une oeuvre intellectuelle et à sa promotion sans m'en avoir informé. Les oreilles m'en tombent."

Télé Obs a récolté les réactions de la production de Vaugand, assurant que "l'avocat incarné par Olivier Marchal n'a pas plus de lien avec lui qu'avec Henri Leclerc, Gilbert Collard ou Robert Badinter. Elle ajoute ne rien connaître de la vie privée du pénaliste". Dans son entretien avec Télé 7 Jours, Olivier Marchal avait répondu à la question de savoir s'il s'était, comme l'on fait les scénaristes, inspiré de Dupond-Moretti pour réaliser sa performance : "C'est un homme brillant mais je penche plutôt vers un mec comme le juge Gilbert Thiel." Olivier Marchal reprendra son rôle d'avocat pour le deuxième opus de la série, qui a reçu les prix de meilleurs interprétation (pour Marchal) et scénario à La Rochelle. Le tournage de ce numéro 2, "La Neuvième Marche", a démarré le 4 octobre.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image