Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Vittoria de Savoie, princesse de la discorde : son avenir au coeur d'un conflit mêlant argent et pouvoir

Vittoria de Savoie, princesse de la discorde : son avenir au coeur d'un conflit mêlant argent et pouvoir
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
17 photos
Lycéenne parisienne, la princesse Vittoria est une jeune fille presque comme les autres, inquiète de devoir préparer son bac à moitié confinée. Mais la fille de Clotilde Courau et du prince Emmanuel-Philibert va devoir s'armer de patience et diplomatie en tant que future cheffe de la maison royale de Savoie...

La princesse Vittoria de Savoie , fille aînée du prince Emmanuel-Philibert et Clotilde Courau, a reçu "le meilleur des cadeaux" pour ses 16 ans : en janvier 2020, son grand-père le prince Victor-Emmanuel (84 ans) a en effet aboli la loi salique, faisant d'elle la future cheffe de la maison royale de Savoie et héritière au trône si la monarchie est un jour restaurée en Italie. Mais cette décision ne fait pas l'unanimité dans la famille, comme l'a récemment détaillé un article du New York Times publié le 9 mai 2021.

Avant même le changement de la loi, Amédée de Savoie-Aoste, le cousin du prince Victor-Emmanuel, contestait déjà l'ordre de succession en reprochant notamment à l'actuel chef de famille ses déboires judiciaires et son mariage avec Marina Doria (une skieuse nautique appartenant à la bourgeoisie italienne). "Totalement illégitime", Aimone de Savoie-Aoste, cadre pour Pirelli à Moscou et fils unique d'Amédée, a-t-il sèchement commenté auprès du New York Times, tout en se disant bien au-dessus de cette querelle. Les deux branches de cette même famille en seraient même venues aux mains, puisqu'en 2004, au mariage de Felipe et Letizia d'Espagne, Amédée aurait donné deux coups de poings à son cousin Victor-Emmanuel...

Sans surprise, de l'argent est en jeu, puisque seul le chef de la maison royale est responsable des ordres distribuant les titres de noblesse, contre paiements. En changeant la loi salique, Victor-Emmanuel a ainsi assuré un avenir prospère à ses descendants. "Ils pensaient que moi, n'ayant pas de fils, ils auraient enfin ce qu'ils attendaient, depuis 150 ans", Emmanuel-Philibert a-t-il expliqué. "Ils se sont fait avoir. Et ils se sont énervés." Celui qui capitalise sur son titre de prince pour son restaurant italien à Los Angeles l'assure, il ne s'agit pas d'une question d'argent, mais plutôt de suivre les valeurs de l'Union Européenne en défendant l'égalité des sexes. "Enfin nous donnons le pouvoir aux femmes", a-t-il commenté. "C'est quelque chose d'énorme dans l'Histoire", son épouse Clotilde Courau, la mère de Vittoria et sa soeur Luisa (14 ans), a-t-elle ajouté.

Pour la principale intéressée, cet avenir déjà tout tracé reste encore "abstrait". La princesse Vittoria se consacre pour le moment à ses études secondaires dans un lycée parisien. L'adolescente a d'ailleurs récemment fait parler d'elle en adressant un message vidéo au président Emmanuel Macron. Laissant de côté les brouilles entre héritiers, auxquelles elle dit "ne prêter aucune attention", la jolie blonde déjà bien affirmée aspire davantage à créer sa propre marque de mode plutôt qu'à se préparer à l'éventuelle restauration de la monarchie en Italie.

Le retour de la maison royale de Savoie au pouvoir est très peu probable puisque cela fait maintenant 75 ans que la monarchie y a été abolie. Pour autant, le prince Emmanuel-Philibert affirme qu'il ne faut "jamais dire jamais". Il suit donc de près la formation de son héritière, qu'il qualifie de "princesse rock'n'roll".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image