Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

William et Kate: La reine et le gouvernement préparent la venue de leur enfant !

La cure d'amaigrissement de Kate Middleton a tapé dans l'oeil de tous, mais beaucoup se projettent déjà à l'heure où son ventre s'arrondira de courbes fécondes, annonciatrices du premier enfant qu'elle donnera au prince William et qui prendra place aux avant-postes dans l'ordre de succession au trône...

A l'image des futures funérailles de l'actuelle monarque, il s'agit d'un enjeu relevant de la plus haute considération et méritant d'être anticipé. Après de premières alertes dans les heures qui suivirent l'annonce de leurs fiançailles le 16 novembre 2010, puis des répliques régulières, dont une plus forte en janvier 2011, la question de l'abolition de la primogéniture masculine revient à l'ordre du jour. Les temps ont changé, la parité est de mise. D'autant que des signes forts de la volonté d'amender les règles de succession au trône afin de permettre à une fille aînée d'y accéder quelle que soit sa fratrie (les enfants mâles étant à l'heure actuelle prioritaires sur leurs aînées) se sont manifestés au cours des dernières années. La révision avait d'ailleurs déjà été envisagée dès 2005, à une époque où les princes William et Harry, troisième et quatrième dans l'ordre de succession, étaient encore bien loin du mariage - ce qui est toujours le cas du cadet !

Samedi, le gouvernement britannique, considérant "que les règles pourraient être discriminatoires", a réitéré son intention d'amender la loi en abrogeant la primogéniture mâle afin d'instaurer la parité dans les règles de succession au trône, l'aîné, quel que soit son sexe, étant prioritaire. Sans citer spécifiquement les futurs enfants du couple vedette du moment et de l'avenir, il va de soi, et le timing en atteste, que le gouvernement pense déjà à l'héritier/héritière du prince William.

La chose n'étant pas une mince affaire, des discussions ont été entamées avec les 15 pays du Commonwealth reconnaissant la reine Elizabeth II comme souveraine, laquelle aurait d'ailleurs donné son feu vert (elle avait déjà pris position en ce sens au cours des dernières discussions), selon le Daily Telegraph, au vice-Premier ministre Nick Clegg, chargé des réformes constitutionnelles. Reste donc à organiser la consultation avec l'ensemble des pays du Commonwealth : "Modifier la loi sur la succession du trône est un sujet difficile et complexe... Des discussions ont été entamées avec les pays du Commonwealth qui seraient directement concernés par une modification des règles. Elles se poursuivent mais il serait inapproprié d'en révéler des détails pour le moment", a précisé le porte-parole du gouvernement. William et Kate sauront-ils ignorer ces débats très pragmatiques dans leur désir de devenir parents ?

Dans l'histoire récente des royautés européennes, bien des frustrations sont nées des règles en vigueur... ou de leur bouleversement pour cause de modernisation. En Suède, par exemple, l'actuelle princesse héritière et future monarque Victoria n'est la prétendante au trône que depuis le 1er janvier 1980, soit deux ans et demi après sa naissance, suite à la modification de l'Acte de Succession adoptée l'année précédente. L'abrogation de la loi salique (écartant les femmes de la succession) au profit de la primogéniture paritaire eut pour effet la destitution de son frère le prince Carl Philip, qui était le prince héritier en titre depuis sa naissance en mai 1979 et s'est trouvé relégué au second rang dans l'ordre de succession. Un épisode que leur père le roi Carl XVI Gustav trouva souverainement indigeste...

Aux officiels des 16 Etats du Commonwealth de s'accorder à temps, pour que la descendance de William et Kate ne se trouve pas dans ce type d'imbroglio.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Morgane Miller, nouvelle chroniqueuse de "Touche pas à mon poste", a déjà tourné dans des publicités pur Trivago - C8
Morgane Miller, nouvelle chroniqueuse de "Touche pas à mon poste", a déjà tourné dans des publicités pur Trivago - C8
Images du mariage de Georges Pernoud et sa femme Monique dans le documentaire hommage  Georges Pernoud, l'homme qui aimait la mer  - France 3
Images du mariage de Georges Pernoud et sa femme Monique dans le documentaire hommage Georges Pernoud, l'homme qui aimait la mer - France 3
Gérard Darmon dans l'émission "La Chanson secrète", janvier 2021.
Gérard Darmon dans l'émission "La Chanson secrète", janvier 2021.
Benjamin Castaldi revient sur la polémique qui touche son demi-frère Giovanni dans "Touche pas à mon poste" - C8
Benjamin Castaldi revient sur la polémique qui touche son demi-frère Giovanni dans "Touche pas à mon poste" - C8
Rayane Bensetti dans "La chanson secrète" sur TF1.
Rayane Bensetti dans "La chanson secrète" sur TF1.
Sarah-Cheyenne dans "Ici Tout commence", sur TF1
Sarah-Cheyenne dans "Ici Tout commence", sur TF1
 Roberto Alagna dans l'émission "C à Vous" sur France 5.
Roberto Alagna dans l'émission "C à Vous" sur France 5.
Jean-Michel Maire évoque sa relation avec Marion sur Non Stop People - 13 janvier, 2021
Jean-Michel Maire évoque sa relation avec Marion sur Non Stop People - 13 janvier, 2021
Bruno Le Maire et Philippe Etchebest, invités de l'émission "C à vous" sur France 5, le 13 janvier 2021.
Bruno Le Maire et Philippe Etchebest, invités de l'émission "C à vous" sur France 5, le 13 janvier 2021.
Sophie Davant sur France 5, dans "C à vous"
Sophie Davant sur France 5, dans "C à vous"
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image