Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yseult quitte la France pour déménager à l'étranger : "Je me sens blâmée pour qui je suis"

14 photos
Voir 14 photos
Yseult quitte la France pour déménager à l'étranger : "Je me sens blâmée pour qui je suis"
Dans un grand entretien au "Guardian" paru le vendredi 26 mars 2021, Yseult révèle avoir quitté la France pour la Belgique, où la diversité est selon elle mieux acceptée. Pour l'artiste, notre pays ne fait pas assez face à son passé colonial.

Yseult en a marre de ne pas pouvoir vivre librement. Dans une interview au journal britannique The Guardian, celle qui a remporté la Victoire de la révélation de l'année il y a quelques jours a annoncé avoir déménagé en Belgique. Elle évoque notamment les très durs articles que lui ont consacré Valeurs Actuelles et Marianne. Dans le cas de ce dernier, le magazine originellement classé à gauche écrivait que sa Victoire "prouvait" qu'elle était "le parfait exemple de l'intégration sociale". Une hérésie pour l'artiste.

"En France, je me sens blâmée pour être simplement moi-même", confie-t-elle. Désormais Yseult s'est installée à Bruxelles, plus "éclectique". "Ses habitants accueillent la diversité et sont plus sincères concernant leur passé colonial, ce qui est un sujet complètement tut en France", a déploré la jeune artiste de 26 ans.

Si son dernier album a été récompensé, c'est qu'Yseult a pris un véritable envol artistique. Shibari, BDSM, costumes de scènes sexy, sonorités trap... le fait de voir une femme noire et grosse faire ce genre de performances est nouveau en France.

"Mon but est juste d'être consciente de l'environnement hostile dans lequel notre génération évolue, en tant que citoyenne et en tant qu'artiste (...) Je voudrais que les minorités autrefois invisibles en France aient une place dans l'espace culturel. Pas pour le point unique d'être représenté, mais pour ce que nous pouvons apporter. Nous voulons être présents dans la culture parce que nous sommes le présent de la société. Nous voulons que nos contributions soient créditées", insiste justement Yseult.

Un message qu'elle avait déjà porté lors de son discours aux Victoires de la Musique, dans lequel elle s'adressait directement à son père, qui lui interdisait de faire de la musique. "Qui l'aurait cru papa ? La réussite est un devoir, mais ce n'est pas fini. Le chemin est long en tant que femme noire, le chemin est long et sinueux en tant que femme grosse... Nous y sommes, papa (...) Bravo à toutes les femmes, on est fortes, on se bat... Ma colère est légitime, notre colère est légitime. J'aimerais que toute la France l'entende", déclarait Yseult.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image