Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Yvan Colonna entre la vie et la mort : l'agresseur explique son geste

Yvan Colonna entre la vie et la mort : l'agresseur explique son geste
Par Charlotte Pletcher Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
4 photos
Mercredi 3 mars, Yvan Colonna était victime d'une grave agression de la part d'un autre détenu de la prison d'Arles où il était incarcéré. L'agresseur, placé en garde à vue, a expliqué son geste.

La vie d'Yvan Colonna ne tient qu'à un fil. L'homme de 61 ans, jugé coupable de l'assassinat du préfet Claude Erignac, a été agressé ce mercredi 2 mars par un autre détenu de la prison d'Arles où il était incarcéré. Transféré dans un hôpital de Marseille, son pronostic vital est à ce jour toujours engagé. L'auteur de l'agression est visé par une enquête pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et a été placé en garde à vue et entendu par les autorités. Selon les informations qu'a obtenues RTL, l'origine de l'agression est d'ordre religieux. Le Camerounais de 36 ans n'aurait pas supporté qu'Yvan Colonna insulte Dieu, un blasphème qui méritait donc, selon lui, le comportement qui a suivi.

Yvan Colonna se trouvait dans la salle de musculation quand l'autre détenu s'en est pris à lui. Ce dernier était auxiliaire dans l'établissement pénitentiaire d'Arles et faisait le ménage au moment des faits. C'est ainsi qu'il a pu se retrouver seul sans surveillance avec Yvan Colonna. Il explique avoir étranglé puis étouffé sa victime. Jusqu'alors, aucun incident de ce genre n'était survenu entre les deux détenus. L'enquête ayant été confiée au parquet antiterroriste, l'agresseur devrait être transféré à Paris dans les prochaines heures.

La vie d'Yvan Colonna a basculé après l'assassinat du préfet Claude Erignac le 6 février 1988. Après de longues années de cavale, le Corse est interpellé et jugé dans l'affaire. S'il a clamé son innocence tout le long du procès, le tribunal le juge finalement coupable de l'assassinat et le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité. Incarcéré dans la prison de Fresnes, il est finalement transféré à Toulon pendant un an avant de devenir l'un des détenus de la prison d'Arles. Durant son séjour en prison, Yvan Colonna a épousé Stéphanie, avec qui il a eu un fils, Joseph, né en décembre 2011. En 2018, sa femme avait d'ailleurs interpellé Emmanuel Macron lors d'un déplacement pour que son mari soit rapatrié en Corse afin que leur fils puisse voir son père. En vain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image